Beauté

Le guide ultime pour enfin comprendre ce qu'est la Clean Beauty

Les produits "clean" sont devenus un secteur clé du marché de la beauté, mais c'est aussi un terme fourre-tout. Voici comment décoder les réels espaces consacrés à la beauté "clean".
Reading time 15 minutes
Photographie par Gerard Vazz pour L'Officiel Austria.

Qu'il s'agisse de réduire les pores, de bannir les rides, de défier l'âge ou d'hydrater, de repulper et d'exfolier, nous attendons de nos produits de beauté qu'ils fassent beaucoup. En plus des résultats visibles que nous espérons, beaucoup veulent aussi que ces produits procurent une "économie" de peau grâce à des ingrédients propres qui ne sont ni nocifs ni toxiques pour notre santé. Le mouvement de la "clean beauty" a connu une croissance exponentielle ces dernières années, et a même continué à afficher une croissance du marché alors que l'industrie de la beauté en général est touchée par la pandémie. Mais le nouveau standard de beauté "propre" pour les soins de la peau, le maquillage et les soins capillaires nage, comme c'est souvent le cas, en eaux troubles - avec tout le vocabulaire entourant les produits dits "clean" ("bio", "non toxique", "vegan", etc.), il devient de plus en plus difficile de comprendre exactement ce que signifient les étiquettes. La beauté clean crée également l'illusion que les produits de substitution sont, au contraire, "sales" ou mauvais pour la santé.

Le greenwashing étant de plus en plus répandu dans le domaine de la beauté, il est important de se renseigner sur les produits qui correspondent à vos préférences et à vos besoins. L'Officiel vous propose ici un guide complet sur ce qu'est réellement la clean beauty et ce qu'elle n'est pas.

Malgré la demande croissante des consommateurs pour des produits de beauté clean, la réglementation de la FDA, aux USA, en matière de cosmétiques est restée inchangée depuis son introduction en 1938. Actuellement, seuls 11 ingrédients sont interdits par la FDA, alors que l'UE en a interdit bien plus de 1 000. Les marques ne sont pas non plus techniquement tenues d'obtenir l'approbation de la FDA avant d'être mises sur le marché, ce qui signifie que les produits cosmétiques pourraient contenir des ingrédients nocifs et des perturbateurs endocriniens, c'est-à-dire des substances chimiques capables d'imiter les hormones et de perturber votre humeur, votre digestion, votre cycle de reproduction, votre métabolisme et d'autres fonctions. L'industrie de la beauté est également autoréglementée, ce qui signifie qu'il n'y a pas d'organisation qui confirme les allégations de beauté clean d'une marque. 

Bien que toute marque puisse se qualifier de "propre", un examen approfondi des étiquettes est une façon de se protéger contre les produits qui peuvent faire plus de mal que de bien. Voici quelques ingrédients à surveiller. 

1614838713120250 clean beauty ingredients
Photo par Sebastian Mittermeier pour L'Officiel Baltic août 2018.

Les ingrédients à éviter

Les parabènes

Perturbateur endocrinien connu, les parabènes imitent les œstrogènes dans l'organisme. Ce conservateur fréquemment utilisé est lié à l'apparition précoce de la puberté, à des problèmes de thyroïde et même au cancer. Bien que la plupart des cosmétiques n'utilisent qu'une très petite quantité de parabènes dans leurs formules, l'ingrédient est facilement absorbé et, par une exposition fréquente dans le temps, peut causer des dommages à long terme. 
 

Les parfums

Le composant le plus ambigu de cette liste, le "parfum", peut désigner des milliers de produits chimiques synthétiques ou naturels, certains plus nocifs que d'autres. Bien que les parfums puissent provoquer des allergies et d'autres irritations, les marques ne sont pas tenues de divulguer les fragrances exactes contenues dans leurs formules, ce qui rend cet ingrédient difficile à éviter. 
 

Les phtalates

Les phtalates, qui contribuent à la durabilité des parfums, sont également un important perturbateur endocrinien. Connus pour provoquer des malformations congénitales, des problèmes du système reproductif et d'autres problèmes hormonaux, les phtalates sont souvent associés à un parfum figurant sur une liste d'ingrédients.
 

Les formaldéhyde et libérateurs de formaldéhyde

Le formaldéhyde, un agent cancérigène connu, a fait l'objet de critiques ces dernières années. Bien que certaines marques commencent à interdire cet ingrédient, on le trouve encore dans de nombreux vernis à ongles, colles à cils, traitements de redressement et autres produits. Ce qui est effrayant avec le formaldéhyde, c'est que vous ne le trouverez pas sur les listes d'ingrédients ; à la place, vous verrez des libérateurs de formaldéhyde, qui sont des conservateurs qui libèrent lentement le produit chimique.

1614838713356423 clean beauty
Photo par Sebastian Mittermeier pour L'Officiel Baltic août 2018.

L'oxybenzone et octinoxate

L'oxybenzone et l'octinoxate, ingrédients courant des écrans solaires chimiques, sont nocifs pour la peau et l'environnement. Associés au blanchiment du corail, ces produits chimiques pourraient faciliter l'application des écrans solaires grâce à leur légèreté et à leur absorption facile, mais ils constituent également un autre perturbateur endocrinien pouvant entraîner des malformations congénitales et des problèmes hormonaux. De nos jours, il existe sur le marché de nombreux écrans solaires qui offrent une protection tout aussi élevée avec une application tout aussi luxueuse, le tout sans les effets secondaires néfastes.
 

Le triclosan

Au cours de l'année écoulée, nous avons tous été obsédés par le lavage des mains et l'utilisation de désinfectant pour les mains. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que ces produits peuvent également contenir du triclosan, un produit chimique antimicrobien également connu pour perturber considérablement le système endocrinien et provoquer des bactéries résistantes aux antibiotiques. Il est interdit dans plusieurs pays, et les États-Unis ont décidé de l'interdire également dans les désinfectants pour les mains, car il n'est pas beaucoup plus efficace que le simple fait d'utiliser de l'eau et du savon.


Le talc

Le talc, un ingrédient courant dans les cosmétiques en poudre comme le fard à joues, l'autobronzant et les ombres à paupières, n'est pas intrinsèquement nocif. Cependant, le talc non purifié peut être contaminé par l'amiante, un agent cancérigène connu. Il est difficile de connaître le degré de pureté du talc des produits cosmétiques sans faire de tests, c'est pourquoi certaines marques choisissent d'utiliser du mica, de la fécule de maïs et de la silice à la place. 


L'huile minérale

Sous-produit du pétrole, l'huile minérale est un ingrédient commun que l'on trouve dans toutes sortes de cosmétiques, y compris la Vaseline et l'Aquaphor. Non seulement l'huile minérale peut boucher les pores, mais on craint qu'elle ne transporte des impuretés cancérigènes, sans parler de l'impact environnemental de l'industrie pétrolière sur la planète.

1614838713650214 clean beauty skincare 41614838713891973 clean beauty skincare 3
Photo par Gerard Vazz pour L'Officiel Autriche.

Les mots à la mode Clean Beauty

Dans le cadre de la beauté clean, il existe de nombreux mots descripteurs - biologique, entièrement naturel, non toxique, vegan, sans cruauté, durable - qui sont soigneusement étiquetés sur les emballages des produits sans aucune réglementation concernant leur utilisation. Comme la FDA ne contrôle pas la façon dont les entreprises cosmétiques commercialisent leurs produits, les termes eux-mêmes sont devenus subjectifs et leur signification exacte varie selon les marques. Ces mots à la mode peuvent donner l'impression que les marques skincare et de maquillage qui se disent "clean" sont plus sûres que les autres, mais ce n'est pas exact. Si la plupart des marques ont les meilleures intentions lorsqu'elles s'engagent sur la voie de la beauté clean, il est important de regarder au-delà de l'étiquette et de déchiffrer les faits du marketing. Voici une analyse des mots à la mode dans le domaine de la beauté clean, avec l'aide de Victoria Fu et Gloria Lu, les deux chimistes cosmétiques à l'origine de Chemist Confessions Inc. qui se consacrent aux soins de la peau et au décodage des étiquettes de produits sur une base scientifique.


Clean

Aujourd'hui souvent utilisé comme un terme fourre-tout, le terme "clean" désigne des produits fabriqués à partir d'ingrédients sans danger pour les personnes et l'environnement. Les produits de beauté "propres" évitent les ingrédients couverts ci-dessus, mais cela ne signifie pas que tous les ingrédients proviennent de la terre. Le fait qu'ils soient naturels et chimiques ne s'excluent pas mutuellement, et un mélange d'ingrédients peut fonctionner ensemble pour un maquillage, des soins de la peau et des cheveux propres, sûrs et efficaces. C'est pourquoi Gloria Lu déclare : "Notre définition de la beauté clean est une formulation responsable qui est capable de marier les meilleurs ingrédients naturels et synthétiques et de respecter les normes de qualité et de sécurité les plus élevées". En outre, la beauté propre étant juxtaposée aux produits cliniques, elle ajoute : "Il existe des marques de beauté propre qui peuvent cibler les problèmes de peau comme les rides et la pigmentation en utilisant des ingrédients efficaces qui ne figurent sur aucune liste de produits interdits. D'un autre côté, même si les soins cliniques peuvent utiliser des ingrédients dont les noms chimiques sont étrangers, beaucoup de ces ingrédients peuvent résister aux tests de sécurité et d'efficacité les plus rigoureux".


Biologique

Les produits de beauté certifiés biologiques porteront le label biologique de l'USDA, ce qui signifie qu'ils sont au moins à 95 % biologiques et qu'ils sont fabriqués sans organismes génétiquement modifiés. Comme la certification est coûteuse pour les marques, des labels indépendants peuvent énumérer des ingrédients spécifiques qui sont biologiques, même si le produit lui-même ne porte pas le label. L'approvisionnement en ingrédients biologiques est réglementé par le ministère de l'agriculture, et non par la FDA, et Victoria Fu note que "la plupart des ingrédients passent par de nombreuses étapes de transformation avant de devenir un véritable ingrédient de soin pour la peau", de sorte que la catégorisation biologique n'est pas aussi proche de la ferme que l'on pourrait le penser.

 

All-Natural

Il s'agit d'un terme non réglementé par la FDA, l'USDA et l'UE. Un produit entièrement naturel ne devrait en théorie contenir que des éléments naturels, comme les plantes ou les dérivés de la terre, dans sa liste d'ingrédients, mais les marques peuvent souvent s'en tirer avec seulement un ou deux ingrédients naturels. Selon Victoria Fu, "les plantes sont en fait assez complexes, ce qui signifie qu'il y a plus de composants qui peuvent inviter les allergènes. Donc "naturel" ne signifie pas directement "plus sûr""". De même, il existe de nombreux ingrédients synthétiques qui aident à stabiliser un produit, le rendant non seulement plus efficace, mais aussi plus sûr à long terme.

1613743260114527 clean beauty ingredients copy
Photo par Sebastian Mittermeier pour L'Officiel Baltic août 2018.

Non toxique et sans produits chimiques

L'étiquetage non toxique peut être trompeur, car tous les produits de beauté vendus aux États-Unis, et en Europe y adhèrent. Non toxique indique que les ingrédients ne sont pas nocifs aux niveaux avec lesquels le produit est formulé et pour son utilisation correcte - en d'autres termes, leur utilisation est sans danger. Souvent, les marques de produits de beauté propres utilisent l'étiquetage "non toxique" pour les produits qui évitent les ingrédients connus pour être nocifs à quelque niveau que ce soit. Selon Victoria Fu, "non toxique" est un "terme qui fait peur" dans le monde de la beauté. Ce qui nous pose vraiment problème, ce sont les allégations "sans produit chimique" (l'eau est un produit chimique) et "sans conservateur" (vos soins de la peau peuvent développer de la moisissure)", souligne-t-elle. Il est plus que probable que les deux derniers sont utilisés uniquement pour le greenwashing.


Vegan

Comme pour la nourriture, les produits de beauté vegan ne contiennent aucun ingrédient provenant d'animaux ou de leurs sous-produits, tels que la cire d'abeille, le miel ou la lanoline. Un produit vegan n'est pas nécessairement un produit dit "clean" : il peut être exempt d'animaux, mais être formulé avec des ingrédients qui ne répondent pas aux critères de propreté.


Sans cruauté

Indiqué par le symbole du lapin bondissant, cela signifie que le produit n'a pas été testé sur des animaux. Mais attention, cela n'est pas corrélé avec un produit vegan.

1613745260017660 clean beauty skincare 2
Photo par Gerard Vazz pour L'Officiel Autriche.

Est-ce qu'être clean équivaut à être durable ?

 

Les pratiques et l'approvisionnement durables sont devenus un facteur important dans ce que les consommateurs recherchent dans le domaine de la mode et de la beauté. Bien qu'un produit puisse vendre des ingrédients naturels, le facteur de durabilité dépend de la façon dont les ingrédients ont été obtenus, du processus de fabrication et, souvent, du type d'emballage utilisé. Une production respectueuse de l'environnement signifie que les ingrédients de beauté courants comme l'huile de palme ne sont pas surexploités ou ne provoquent pas la déforestation ou la perturbation des environnements naturels. La beauté durable peut également signifier que les produits sont sans danger pour l'environnement après coup, comme la crème solaire sans danger pour les récifs, qui protège les récifs coralliens et les autres formes de vie marine contre la pollution chimique due aux ingrédients contenus dans le produit.

Tags

cleanbeauty

Articles associés

Recommandé pour vous