Horlogerie

3 bonnes raisons de porter la “Cape Cod" de Hermès

Cette montre mixte par excellence - l’une des plus connues du prestigieux sellier parisien - se réinvente dans trois nouvelles versions tout en nuances et subtiles découvertes.
Reading time 2 minutes
Le déclic

La montre “Cape Cod” est née en 1991, de l’esprit impertinent d’Henri d’Origny, le designer de la maison. Lui, à qui l’on a demandé d’imaginer une montre carrée, préfère le rectangle. À partir d’une idée un peu saugrenue – couper en deux l’iconique motif “Chaîne d’ancre” – il ose mélanger les formes : un carré dans un rectangle. Un design d’une évidence telle qui l’impose très vite comme l’un des piliers du catalogue horloger Hermès.

Les déclinaisons

Outre une version à cadran rhodié, disponible en Grand (29 x 29 mm) et Petit Modèles (23 x 23 mm), avec bracelet en maille milanaise, deux autres versions ont également vu le jour, en Grand Modèle uniquement. Le cadran du premier est traité or noir tandis que celui du second est laqué bleu. Tous deux arborent des motifs “Chaîne d’Ancre” qui tiennent lieu d’index 3-6-9-12 et s’habillent d’un bracelet simple ou double tour bleu de Malte ou étoupe.

Le style

Certes, il s’agit certes de montres à quartz que certains ne daigneront même pas regarder pour cette unique raison. Les autres seront étonnés de voir à quel point le bracelet maille milanaise semble aller de soi sur la “Cape Cod”. Quant aux deux autres versions, elles affi chent un visage d’une rafraichissante originalité grâce à un design très graphique et atypique.

Montre “Cape Cod” de Hermès, boîte en acier, bracelet en veau grainé.
Disponible chez Mystère, 12, rue Aïn Harrouda, Casablanca.
Tél. : 05 22 36 27 05.

Articles associés

Recommandé pour vous