WE LOVE MOROCCO

Salima Naji, l’architecte qui réconcilie le Maroc avec son environnement

Lauréate de l’École nationale supérieure d’architecture de Paris et diplômée en anthropologie, Salima Naji est une architecte marocaine qui a fait des matériaux locaux et des techniques de construction ancestrales les fondations-mêmes d’une carrière pensée autour du respect de l’environnement, de l’histoire et du patrimoine culturel marocain. Zoom sur le parcours d'une architecte pas comme les autres.
Reading time 1 minutes

Pierre, adobe, brique de terre crue n’ont plus aucun secret pour cette architecte professionnelle qui depuis plus de 10 ans, investit le paysage marocain avec ses charmantes créations. Pour elle, rien ne compte davantage que l’histoire de la terre où elle construit, les matériaux qui la composent et les mains qui l’ont touchée avant elle. 

Salma Naji s’est spécialisée dans ce genre de constructions respectueuses de l’environnement, car elle croît en l’intérêt de promouvoir la richesse et la diversité du patrimoine marocain. Elle s’est ainsi vue octroyée la responsabilité de restaurer dans le royaume la beauté de kasbahs, ksours et autres incroyables bâtisses vieilles de plusieurs siècles. La raison ? Son incroyable connaissance et maîtrise des techniques et de l’histoire des constructions traditionnelles.

Dans ses projets, cette passionnée s’inspire du patrimoine culturel du pays en opposition à ces nouvelles conceptions architecturales qui imposent une vision incohérente par rapport à leurs lieux d’implantation. Par exemple, une de ses récentes créations, le centre des archives de Tiznnit dans le sud du Maroc révèle un système très efficace d’aération en utilisant seulement les bons matériaux locaux et les bonnes structures protectrices. Résultat : aucune trace de climatiseur dans l’institut !

Tags

maroc

Articles associés

Recommandé pour vous