LIFESTYLE

AU RYTHME DE LA SAVANE

Au milieu de la faune des grands espaces africains, on passe des nuits inoubliables dans l’un des luxueux lodges de notre sélection.
Reading time 8 minutes

Au milieu de la faune des grands espaces africains, on passe des nuits inoubliables dans l’un des luxueux lodges de notre sélection.

Depuis la sortie d’Out of Africa, plus personne n’ignore que l’Afrique australe est un paradis peu- plé d’animaux en liberté, à l’abri des prédateurs humains. Le mot “safari” (“voyager”, en swahili) a ainsi ni par reprendre son sens original et cessé d’être associé à une partie de chasse. Pour aller à la rencontre des fameux big ve (lion, éléphant et bu e d’Afrique, rhinocé- ros noir et léopard), on peut choisir entre plusieurs options: les belles demeures coloniales, telle la ferme africaine du roman de Karen Blixen, les tentes style lodge cosy et déco ou le camp itinérant, monté chaque soir pour les voyageurs par une équipe de rangers. De l’Afrique du Sud au Zimbabwe en passant par le Botswana, le Kenya et la Tanzanie, le terrain d’observation de la faune africaine est vaste.

LE SPECTACLE DES ANIMAUX

Avec ses 20000 kilomètres carrés, le Kruger National Park est la plus grande réserve d’Afrique du Sud; elle abrite certains des lodges les plus ra nés du pays, à l’image de Singita. Cette maison posée au cœur de la brousse a donné naissance à des hébergements installés au bord de la Sand River. Pour l’esprit colonial chic, on choisira Singita Ebony Lodge (photo 3), une demeure qui o re deux suites familiales de part et d’autre d’un vaste salon. Son mobilier appartenait aux propriétaires de la ferme originale et illustre l’esprit pionnier d’une période qui remonte à plus de soixante ans. Lits à baldaquin, salles de bains ouvertes vers l’extérieur, terrasse en teck et bar panoramique pour admirer le spectacle des animaux à l’heure du cocktail. Sans oublier un joli spa avec salle de gym, pour se relaxer après une journée de safari.

Le même esprit anime Singita Boulders. À l’ombre des ébéniers, la grande maison se compose de neuf appartements avec piscines privatives. Une autre, plus grande, trône devant le lodge prin- cipal. Si le blanc domine sur les murs et le mobilier des suites, l’aménagement est résolument colonial. Dans la bibliothèque, les fauteuils en tissu écossais s’habillent de coussins léopard et les tables en ébène à pieds chantournés accueillent des plateaux en argent et des services à whisky en cristal. Avis aux gastronomes : la cave renferme pas moins de 12000 bouteilles des meilleurs crus d’Afrique du Sud.

Le plus déco des lodges de la famille est Singita Lebombo. Ima- ginez une quinzaine de cubes de bois et de verre, accrochés à la falaise. Encadrée par une végétation dense, chaque chambre est un cocon de ra nement, avec meubles ethniques et superbe terrasse abritée par des claies en branchages. En paressant dans la baignoire ou la piscine à débordement de la grande maison, on peut observer des familles d’éléphants...

Au nord du pays, la réserve de Madikwe irte avec la frontière du Botswana. Créée il y a seulement un quart de siècle, elle abrite les big ve, bien sûr, mais aussi du gibier de plaine et plus de 360 espèces d’oiseaux. Baptisée du nom des grands arbres qui l’entourent, Morukuru Family (photo 1) se compose de trois villas exclusives. Le lieu accueille les enfants de tous âges, ce qui est rare. Avec près de 1000 mètres carrés de super cie, la Farm House peut héberger dix adultes et autant d’enfants dans un esprit très maison de campagne. La déco est signée d’une célèbre architecte d’intérieur sud-africaine, Sumari Krige. Morukuru Family, c’est le safari africain gri é Relais & Châteaux.

PANORAMAS D’EXCEPTION

Esiweni Luxury Safari Lodge est l’histoire d’un coup de cœur, celui d’un couple de Français tombés amoureux de l’Afrique du Sud et de ce lieu situé dans la réserve de Nambiti, à trois heures de route de Johannesburg, dans une belle réserve privée, épargnée par le paludisme. Sophie et Ludovic Vaillant n’ont pas hésité longtemps avant de se lancer dans l’aventure, et le résultat est à la hauteur. Posé au sommet d’une colline surplombant la Sunday River, Esiweni se compose d’une demeure principale et de cinq suites. Les hôtes ont le sentiment de séjourner chez des amis qui leur feraient l’honneur de les recevoir avec une foule d’attentions particulières, entre grand luxe et ra nement. Di cile de ne pas être séduit par la beauté de cet endroit hors du temps. La décoration est une parfaite illustration d’un uni- vers africain post-colonial, vu avec l’œil acéré d’une Française exigeante. Pas une faute de goût; le mobilier mêle intelligem- ment les styles et les époques. Conçues comme de véritables maisons privées protégées par un imposant toit de chaume sous une charpente traditionnelle en bois local, les suites o rent le meilleur du confort et de superbes salles de bains extérieures. Au Botswana, le delta de l’Okavango demeure un grand mys- tère géographique. Quand un euve vient se dissoudre dans le désert, cela donne un environnement unique au monde. Dans cette nature faite d’eau, de sable et de grands arbres, le lodge & Beyond Sandibe Okavango a rouvert il y a deux ans, après des travaux de rénovation. Si l’architecture est d’inspiration typiquement africaine, avec des toits qui suggèrent les écailles du pangolin (cet étonnant mammifère insectivore désormais protégé), la déco se veut résolument contemporaine et très luxueuse. Créant un sentiment de confort chaleureux, le bois est omniprésent dans les huit suites, équipées de petites piscines privées. On aime particulièrement le style tout en arrondis du bâtiment principal, avec ses charpentes audacieuses.

L’ancien Tanganyika, qui servit de décor à Hatari! d’Howard Hawks avec John Wayne, est aujourd’hui la Tanzanie. Les vastes plaines du Serengeti sont de beaux territoires de découverte pour les safaris animaliers. C’est là que le Mwiba Lodge a ouvert ses portes. Ses huit suites sur pilotis dominent les gorges de la rivière Arugunysai et la brousse environnante. L’architecture en pierre et bois privilégie les espaces ouverts, les terrasses où l’on pro te d’un panorama d’exception. Matériaux naturels et tissus aux couleurs de l’Afrique pour la déco. Somptueuse piscine à débordement pour le farniente...

Enfin, le Gira e Manor (photo 2), au Kenya, dresse sa silhouette de briques dans les faubourgs de Nairobi – on s’éloigne des grands espaces. Cette demeure des années trente avec dix suites (l’une porte bien sûr le nom de Karen Blixen) est un lieu très original. Il a été créé par Betty Leslie-Melville, une conserva- trice américaine qui a voué sa vie à la sauvegarde des girafes de Rothschild. Grâce à son action, la population de cette espèce au Kenya est passée de 120 individus à près de 400. Le parc de Gira e Manor (le domaine est moitié hôtel-moitié zoo) accueille huit pensionnaires qui se baladent en liberté dans la propriété. Ne vous étonnez donc pas si l’une d’entre elles s’invite à partager votre petit-déjeuner...

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

Les lodges Singita : www.singita.com Morukuru

Family : www.relaischateaux.com

Esiweni Luxury Safari Lodge: www.esiwenilodge.com

& Beyond Sandibe Okavango : www.andbeyond.com

Mwiba Lodge: www.legendaryexpeditions.com

Giraffe Manor : www.thesafaricollection.com

Tselana Travel : www.tselana.com
Exclusif Voyages : www.exclusifvoyages.com

Articles associés

Recommandé pour vous