LIFESTYLE

David Bloch Gallery à Marrakech dévoile sa programmation « Sensitive Eye »

Initiée en 2014 sous forme de clin d’œil à l'exposition «Responsive Eye» organisée au MOMA en 1965, la programmation «Sensitive Eye» est une série d'expositions avec un focus sur des thématiques chères à la galerie, allant de l'art optique à l'abstraction géométrique et jouant sur notre perception visuelle.
Reading time 6 minutes

Pour cette fin d'année 2018, cette série est reconduite avec deux expositions sous la forme de duo show. Ces rencontres entre les œuvres de deux artistes sont l'occasion pour eux d'aborder ou de perturber leur processus artistique dans l'optique d'un dialogue visuel.

Ce cycle se terminera en décembre par la cinquième exposition personnelle de Sébastien Preschoux.

DUO SHOW – ARTHUR DORVAL / LXONE DU 14 SEPTEMBRE AU 15 OCTOBRE 2018

Vernissage le vendredi 14 septembre à 19h en présence des artistes.

Arthur Dorval est né en 1987. Il vit et travaille dans le Nord de la France.

Enfant de la balle, Arthur Dorval nourrit très tôt une fascination profonde pour la peinture abstraite. Après avoir consacré ses études à l’illustration et au design, il concentre son goût pour la maquette et sa passion de la couleur vers une réinvention picturale de l’image géométrique.

Dès ses débuts en 2010, il développe une technique mêlant habilement jeux de couleurs et jeux de formes, dans un principe de construction et d’équilibre animé par le souci du détail et de la perfection. Comparables à des «sculptures peintes», ses « Éclosions géométriques » donnent vie à des compositions vibrantes de sensibilité et d’énergie, où les formes fondamentales ouvertes et fermées s’agencent en des volumes nouveaux, portés par un travail de couleurs et de transparence libérant une architecture inédite, crédible ou non. Vision moderne de l’art géométrique, les «Éclosions» d’Arthur Dorval résonnent également d’une empreinte futuriste. Elles placent l’artiste parmi les talents les plus prometteurs de l’art optique.

LX ONE explore le pixel, la plus petite unité, comme un moyen de recherche de la base de la forme, les squelettes des couleurs. Il travaille sur la mélodie de la géométrie: le bruit des formes, un système de tensions dans l'espace libre, qui répond à l'architecture, l'urbanisme et le design. Inspiré par Piet Mondrian et Vasarely, LX ONE dépeint uniquement les absolus de la vie: les lignes verticales et horizontales.

Conformément à la tradition du graffiti, il nous donne une illusion tridimensionnelle plastique qui attire l'œil par ses structures cellulaires, cubes axonométriques, volumes incessible et par l'ambiguïté de la forme elle-même.

DUO SHOW – ARNAUD LIARD / L'OUTSIDER DU 19 OCTOBRE AU 18 NOVEMBRE 2018

Vernissage le vendredi 19 octobre à 19h en présence des artistes.

Sous le nom Osean, avec les LCA, Arnaud Liard tague les voies ferrées et stations de métro dans les années 1990.

Rejetant le style américain, il est inspiré par les graffeurs Zedz, Delta, Sender qui cassaient les codes du graffiti classique. Influencé par la peinture “Nu descendant l’escalier” de Duchamp, Arnaud Liard compose plusieurs graffitis cubistes. Dans la lignée de Hof, il fait évoluer ses lettrages vers des tracés graphiques. Il peint sur des toiles recouvertes de ciment depuis 2002 un théâtre urbain qu’il met en scène à partir de photos de rue. Il décompose ses paysages réalistes pour les fragmenter et aller vers de l’abstraction graphique.

Diplomé de l’École Boulle (Ecole supérieure d’arts appliqués), L’Outsider est un artiste français né en Bretagne. Ébéniste de métier, L’Outsider est précis dans son travail. Influencé par ses parents, l’artiste choisit de suivre en premier lieu une filière professionnelle en ébénisterie. Il y découvre la rigueur ainsi qu’un univers de graffeurs. L’un d’entre eux l’emmènera avec lui dans la rue et lui fera découvrir le graffiti. Le début d’une longue histoire.

Depuis quelques années, L’Outsider ne vit plus que de son art qu’il pratique sans relâche. Avec le temps, le style de L’Outsider s’est affiné. Il aborde dans son travail plusieurs thématiques telles que les camouflages militaires ou encore les drapeaux. Mais l’artiste s’illustre également dans la photographie: il a réalisé plusieurs séries de polaroïds.

Pour ses images, il s’inspire de son quotidien ainsi que de ses voyages. La photographie représente également pour le graffeur un moyen d’immortaliser ses œuvres murales, une manière pour lui d’en garder une trace.

SOLO SHOW - SÉBASTIEN PRESCHOUX DU 14 DÉCEMBRE 2018 AU 13 JANVIER 2019

Sébastien Preschoux présentera sa cinquième exposition personnelle à la David Bloch Gallery en Décembre 2018.

 

Profondément marqué par l’art optique, mais également par les valeurs de l’enseignement du Bauhaus prônant une instruction axée sur la valeur fondamentale du travail manuel, Sébastien créé inlassablement des dessins de plus en plus complexes pouvant rivaliser avec ce qu’une machine pourrait produire en quelques instants. Par cette démarche il a su créer une confusion visuelle chez le spectateur pouvant amener ce dernier à s’interroger sur l’origine (humaine ou mécanique) de ses travaux. Mais ce n’est qu’en s’approchant que le spectateur aura pu identifier les stigmates du passage de la main humaine, attitude que Sébastien nomme la récompense du curieux.

 

Son travail ne se limite pas à une production en 2 dimensions, mais trouve une correspondance en 3 dimensions par le biais d’installations de fils, souvent réalisées en milieu naturel, lui offrant ainsi une parfaite liberté tant en terme de taille que de diversité. Pour cela il travaille en collaboration avec le photographe Ludovic LE COUSTER, qui oeuvre, lui aussi, avec des outils non numérique, mais leur préfère des appareils photographiques argentiques moyen format.

David Bloch Gallery 8 bis rue des Vieux Marrakchis Marrakech Tél. 05 24 45 75 95

Tags

marrakech
art
exposition
david-bloch-gallery

Articles associés

Recommandé pour vous