Beauté

Pour fêter les 100 ans de N°5, Chanel dévoile 17 produits skincare en édition limitée

Célébrant le centenaire de sa fragrance culte N°5, Chanel ouvre les portes de la Chanel Factory 5, et décline son jus dans 17 produits skincare glissé dans des packagings collectors, détournant les produits fonctionnels du quotidien, comme un bidon d’huile ou un seau de peinture.
Reading time 4 minutes
© Chanel

Bienvenue dans l’usine N°5 de Chanel ! À l’occasion des 100 ans de la fragrance mythique, la maison lance Chanel Factory 5, sorte d’usine symbolique dédiée à son parfum le plus iconique, en le déclinant à travers pas moins de 17 produits skincare en édition limitée, et glissés dans des packagings au second degré assumé, rappelant les objets du quotidien. Du gel douche N°5 glissé dans un pot de peinture, une huile de corps dans un bidon d’huile moteur, une crème corps dans un tube de peinture, des galets de bain dans un pot à thé… Une chose est sûre : ces déclinaisons pop seront collectors.

Avec pour point de départ l’envie de rappeler que N°5 fait partie du quotidien, et bien-sûr la célébration du centenaire de la fragrance culte, la maison a ainsi élaboré le packaging de ses 17 produits iconiques dans une démarche de détournement fonctionnel. "Il peut y avoir autant de valeur dans des produits que l’on utilise très régulièrement que dans des produits que l’on utilise pour des occasions très spéciales. Tout est question de l’expérience que ces produits vous font vivre", explique Thomas du Pré de Saint Maur, Directeur Général des Ressources Créatives Parfums Beauté de Chanel. À travers ce concept, la maison au double C propose également un retour au premier packaging de N°5, qui était un simple flacon de laboratoire, un objet fonctionnel finalement devenu luxueux et iconique. "En sortant de leur contexte des objets de grande consommation, populaires par définition, et en les rhabillant de l’esthétique de N°5, nous revenons au premier geste créatif de Chanel : celui de transformer un objet fonctionnel en un objet de luxe, désirable. C’est là tout le propos de Chanel Factory 5 : offrir l’expérience du luxe au quotidien", précise Thomas de Pré de Saint Maur.

1624546764311543 04 pa2021 01 0006 cmyk.tif jpeg ld1624546764540484 05 pa2021 01 0007 cmyk.tif jpeg ld
1624546764755528 03 pa2021 01 0005 cmyk.tif jpeg ld1624546764970438 02 pa2021 01 0003 cmyk.tif jpeg ld
1624546765229445 01 pa2021 01 0002 cmyk.tif jpeg ld
© Chanel

Clin d’œil ultime au Pop Art, qui transformait les objets du quotidien en œuvres d’art, cette démarche n’est pas sans rappeler également le défilé Chanel automne-hiver 2014-2015, où Karl Lagerfeld transformait tout bonnement le Grand Palais en supermarché brandé Chanel. Du carton de lait, à la boîte de thon en passant par le sachet de farine… tous les produits du supermarché étaient estampillés du logo de la maison.

Poussant l’expérience à son paroxysme, Chanel compte donner vie à son usine industrielle Factory 5 et la déployer dans les plus grandes villes du monde – dont on ne connaît pas encore les noms, à compter du 29 juin prochain. Au programme : des pop-ups imaginés comme des parcs d’attraction dédiés au N°5, permettant d’immerger les visiteurs dans un univers, mêlant l’identité noir et blanc de la fragrance et les couleurs vives de la pop culture. L’expérience, qui se veut généreuse et ludique, proposera un circuit autour des 17 produits de la collection, dans un décor d’usine qu’on imagine ultra instagrammable, où le public pourra suivre le produit sur les différents postes de la chaîne de production et terminer son parcours par un passage au magasin d’usine où il pourra assister à des démonstrations ludiques et décalées toujours centrée sur N°5. Bonne nouvelle pour ceux qui seraient dans l’incapacité de se déplacer : la maison prévoit également une version digitale de son usine, permettant d’entrer dans la Factory 5 depuis le confort de son canapé. 

Articles associés

Recommandé pour vous