Déco-Design

Pourquoi il ne faut pas rater la prochaine vente Cartier dans les murs d'Artcurial

Le 3 mars prochain, Artcurial consacrera une vente dédiée à l’univers de la maison Cartier, au profit de la fondation Cartier Philanthropy.
Reading time 7 minutes

L’occasion de redécouvrir un mobilier ancien, du goût de Louis Cartier et de Jeanne Toussaint, qui décorait les intérieurs des boutiques de la Maison de joaillerie française. Une seconde session de vente sera proposée en Online Only, jusqu’au 8 mars.

A l’occasion de cette vente, c’est environ 240 lots provenant de la Maison Cartier qui seront proposés aux enchères chez Artcurial. A commencer par une soixantaine de lots emblématiques qui seront exposés dans les salons de l’Hôtel Dassault avant leur mise en vente le 3 mars 2021. Une seconde session Online Only, du 1er au 8 mars 2021, présentera les pièces complétant la vente «Cartier dans ses murs».
En respect du goût pour le classicisme français de Louis Cartier et de Jeanne Toussaint, ce mobilier a été soigneusement choisi pour sa qualité et ses lignes.
Cette vente est organisée au profit de Cartier Philanthropy, la fondation de la Maison Cartier créée en 2012, qui s’engage à améliorer les conditions de vies des plus vulnérables – en particulier les femmes et les enfants – dans les régions les plus démunies du monde.

« Ce mobilier a reflété une facette de l’identité de Cartier. Lignes claires, sens des proportions, harmonie des formes... Louis Cartier comme Jeanne Toussaint ont tous deux puisé dans le XVIIIe siècle français et le classicisme pour asseoir les bases du style de la Maison. »
Pierre Rainero,
Directeur Image, Style & Patrimoine, Cartier

« Artcurial est très honorée d’organiser cette vente au profit de la fondation Cartier Philanthropy et de convier à un voyage au coeur de l’univers de la mythique Maison Cartier, au travers de ses boutiques dans le monde, des lieux d’émotions en résonnance avec de fabuleuses créations et certaines des icônes du luxe français. »
Isabelle Bresset,
Commissaire-priseur & Directrice, Mobilier & Objets d’Art, Artcurial

/

Le goût de Jeanne Toussaint et de Louis Cartier
Cet important ensemble de mobilier ancien, d’inspiration déco, présentera des pièces propres à l’univers Cartier et au goût de Louis Cartier (1875-1942) et de Jeanne Toussaint (1887-1976).
L’attrait de Louis Cartier pour le néo-classicisme, sa simplicité, sa clarté et son équilibre, influença grandement ses créations. On retrouve ce style classique dans l’inspiration des pièces de mobilier des boutiques de la Maison Cartier. Le style Louis XVI prédomine également à l’aménagement de ces boutiques : en 1899, Cartier déménage du boulevard des Italiens au 13, rue de la Paix. Louis est à la manoeuvre. Non seulement dans le choix du quartier, nouveau centre névralgique du luxe parisien, mais également dans la décoration des bureaux et salons de vente.
Jeanne Toussaint, c’est l’histoire d’un style audacieux et inventif au-delà des conventions, d’une femme qui va révolutionner la joaillerie contemporaine. La première à tout oser et à faire de la Panthère un emblème, la première à diriger la création d’une grande Maison de joaillerie. Elle en prend la tête entre 1933 et 1970 et impose alors son fameux « goût Toussaint » auprès des femmes les plus élégantes de la planète. Elle apporte à la décoration une touche de féminité, elle qui détonnait par son caractère affirmé et accompagna par ses créations flamboyantes l’émancipation de ses contemporaines.
Esthètes et créateurs incomparables, Louis Cartier et Jeanne Toussaint ont défini, en alliant le classicisme français avec leur propre sens du beau, un « goût » singulier, un style reconnaissable qui prévaut du bijou jusqu’à l’aménagement des boutiques, d’hier jusqu’à nos jours.

La fondation Cartier Philanthropy
La vente du mobilier Cartier sera orchestrée le 3 mars par Artcurial au profit de Cartier Philanthropy, la fondation d’entreprise qui s’engage à améliorer les conditions de vie des plus vulnérables – en particulier les femmes et les enfants – dans les régions du monde où les besoins de solidarité sont, aujourd’hui plus que jamais, considérables. Cartier Philanthropy met tout en oeuvre pour pallier le manque de ressources, de connaissances et de services de base, les inégalités extrêmes et la limitation des droits. Ceci afin de permettre à chacun d’agir et de mener une vie digne.
« Depuis sa création en 2012, Cartier Philanthropy a investi 65 millions de francs suisses. Elle s’associe aujourd’hui à 40 organisations à but non lucratif (ONG, agences des Nations unies et entreprises sociales) qui s’attaquent aux problèmes sociaux les plus urgents dans les régions les moins développées et contribuent à la mise en oeuvre de solutions adaptées et mesurables qui ont démontré leur efficacité pour le plus grand nombre » explique Cyrille Vigneron, Président et CEO Cartier International.

Le mobilier Cartier aux enchères
Aujourd’hui, la Maison Cartier continue de se transformer partout dans le monde, à travers un programme de rénovation à la fois ambitieux et respectueux de proposer une incarnation contemporaine de l’identité et de l’héritage de la Maison. Cette vente est l’occasion pour la maison Cartier de se réinventer, avec la vente de son mobilier précédemment acquis pour ses boutiques dans le monde entier.
On découvrira au coeur de la vente un mobilier en parfait état, prêt à l’usage, alliant confort, élégance et style. De nombreux sièges dégarnis et prêts à revêtir les couleurs des futurs acheteurs, ainsi que de nombreux bureaux plats de style Louis XV et Louis XVI.
Une console d’époque Louis XVI en bois sculpté et doré, attribuée à Georges Jacob (illustrée en en-tête) se démarque (est: 15 000 - 20 000 €) aux côtés d’une paire de fauteuils d’époque Louis XVI estampillés de Jean-Baptiste Claude Sené, en bois laqué, garni de cuir havane (est: 800 - 1 200 €). Un petit canapé d’époque Louis XVI, estampille de Pluvinet, en bois sculpté et doré (est: 5 000 - 8 000 €) cotoîe un grand bureau plat de style Louis XV à décor de vernis européen à motif de chinoiseries (est: 3 000 - 5 000 €) ou encore un bureau plat de style Régence en bois noirci et ornementation de bronze ciselé et doré (est: 1 500 - 2 000 €).
La vente du mobilier Cartier présentera également des pièces de Mobilier XXe, tels que des luminaires notamment de la maison Charles ou de créateurs tels que Julien Barrault (illustré en en-tête), des tables basses dans le goût de Bagues ou de Jules Leleu, des lampadaires des années 1940 et 1950.

Tags

cartier
artcurial
cartierphilanthropy

Articles associés

Recommandé pour vous