LIFESTYLE

Agenda culturel – Ballet Bar, le spectacle à ne pas manquer cette semaine

Avis aux amateurs de danse ! Ce vendredi le Studio des Arts Vivants à Casablanca fait la part belle à la créativité avec Ballet Bar, une pièce chorégraphique d’un genre nouveau sortie de l’imagination de la Compagnie Pyramid, largement saluée par la critique. Pourquoi vous auriez tort de manquer ça ? On vous explique.
Reading time 4 minutes

Un spectacle mené tambour battant

Plus qu’un spectacle, Ballet Bar convoque une pléiade de danseurs talentueux sur scène pour un ballet nouvelle génération. Une chorégraphie étourdissante autour de 6 danseurs… 55 minutes d’une véritable envolée musicale. Mais qu’est-ce donc que Ballet Bar ? Un spectacle mené tambour battant ! C’est l’incroyable dextérité, agilité autour d’un comptoir, dans un univers proche des clubs de jazz new-yorkais, quelque part entre la période de la prohibition et l’explosion du be-bop. Un contexte simple, sobre et épuré autour duquel, ces danseurs de l’extrême décortiquent le lien intime qui les lies avec la musique dont ils sont à la fois créateurs et interprètes. C’est donc là, à cet instant qu’autour du son grésillant du phonographe et des vinyles, que danses, acrobaties et mimes se mêlent, avec humour et dérision. Dans un rythme alternant force et légèreté, douceur et… brutalité.

Une compagnie, des danseurs, une mission

Au nombre de six, Rudy Torres, Tony Baron, Mustapha Ridaoui, Fouad Kouchy, Youssef Bel Baraka et Michaël Auduberteau, Jamel Feraouche, ils font partie de la Compagnie Pyramid qui depuis sa création en 1999, n’a de cesse de créer des propositions artistiques porteuses de sens et de valeurs telles le respect, la tolérance ou encore l'ouverture d’esprit, convergeant toutes vers un même but : rencontrer l’autre, sa culture, sa différence. Passer au-delà̀ des préjugés pour se rendre compte que la différence est une vraie richesse. Le langage chorégraphique du collectif se nourrit sans cesse de son histoire pour construire une esthétique forte, tournée en permanence vers les arts qui l’entourent... Sa danse ? Pyramid la voit comme un langage, une parole... Tantôt forte, parfois légère, tantôt projetée vers l'avenir, parfois tournée vers ses racines. Pyramid, c'est aussi un travail de fond sur le territoire depuis ses débuts. Entre transmission, formation pédagogique, accès à la culture, responsabilisation des jeunes des différents quartiers de la ville, c'est prés d'une trentaine de jeunes suivis quotidiennement et plus de 500 élèves suivant ses ateliers à Rochefort en France, et dans plusieurs établissements scolaires, foyers, centres culturels du département.

Présentée en 2013, Ballet Bar, rencontre un véritablesuccès artistique et populaire. Lors du festival d’Avignon de cette année-là, Ballet Barsuscite un réelengouement tant au niveau du public, faisant salle comble du début à la fin, qu’au niveau des professionnels. La presse spécialisée et locale ne tarit pas d’éloges à l’égard de la compagnie Pyramid et son « Hip Hop dépoussiéré́ de son côté́ rappeur ». Alors, on danse ?

1580219634485412 capture d e cran 2020 01 27 a 13.48.47

Ballet Bar, vendredi 31 janvier, 21h

Le Studio Des Arts Vivants, Route d'Azemmour, Casablanca

Téléphone : 0522979320

Billetterie au Studio et sur :

https://www.ticket.ma/ticket/sdav/ballet-bar-le-31-janvier-2020-studio-des-arts-vivants-casablanca

Tags

art
culture
agenda
spectacle
balletbar

Articles associés

Recommandé pour vous