LIFESTYLE

Mohamed Hamidi: zoom sur une mémoire tatouée

Alors que plusieurs œuvres de l'artiste sont actuellement exposées dans le cadre de la Dubaï art fair au MiSK Institute, la Galerie Loft revient sur le travail prolifique de l'artiste Mohamed Hamidi, à travers une exposition rétrospective depuis le début des années 60 à nos jours.
Reading time 3 minutes

En 50 ans de création et tout au long d'un parcours d'une variété et d'une richesse exceptionnelle, Hamidi est aujourd'hui l’une des plus grandes figures de la peinture marocaine. L'artiste a tout exploré, du figuratif à l'abstrait, des nus aux nature mortes, des thèmes de l'Afrique à l'Europe, avec une seule constance: la ligne, les signes-symboles et les couleurs.

 

Le caractère exceptionnel de l'œuvre de Hamidi transparait dès ses débuts: des premiers dessins muraux de  son enfance et sa formation à Paris dans l'atelier du grand peintre décorateur et "fresquier" Jean Aujame en 1962, jusqu'à la date charnière pour l'Histoire de l'Art marocain en 1969 avec le manifeste de la Place Jamaa El-Fna. Cette exposition-réflexion sur la culture nationale et l'identité du Royaume en pleine période postcoloniale, conjointement menée et organisée avec d'autres "géants" de l'Art marocain tels que Farid Belkahia, Mohamed Melehi ou encore Mohamed Chebaa, restera comme fondatrice de l'Art moderne marocain. Durant cette courte période, la réflexion de Hamidi le porte à approfondir ses recherches et ses travaux sur le cubisme, la nature morte et le nu qu'il interprète selon ses dire "à sa façon", fragmenté et géométrique. La ligne et le corps non visible pour dépasser les tabous sont sa marque de fabrique. Ainsi sans relâche Hamidi le précurseur essaye, étudie et apporte sa touche reconnaissable entre toutes en intégrant des influences multiples. Hamidi se tourne ensuite vers l'architectural, l'utilisation de plans, de masses et de formes colorées qui s'interpénètrent, séparés par l'usage récurent de la ligne qui caractérise de façon indélébile l'œuvre de l'artiste.

Enfin, avec les artistes tels que Melehi, Belkahia, Chebaa, et convaincu de l’urgence de la création d’un art contemporain réellement marocain, tourné vers la modernité tout en étant ancré dans la tradition esthétique marocaine, Hamidi participe à l'essor de l’enseignement de l’histoire de l’artisanat marocain, du travail du tapis et du bijou à la céramique. Cet engagement au service de l'artisanat est d'ailleurs très largement réutilisé dans son travail.

S'il était seulement possible de résumer son Œuvre nous pourrions dire que Hamidi a, tout au  long de sa carrière, revisité et transcendé les thèmes, les formes et les couleurs, le mouvement et le corps humain teinté d'un érotisme tout en pudeur, sans cesser de se renouveler pour parler aussi bien au cœur qu'à l'esprit.

Vernissage le jeudi 5 avril 2018 à partir de 19h - Exposition jusqu’au 5 mai  2018

Loft Art Gallery, 13 rue el Kaissi, Triangle d'Or, Casablanca. Tél.: 05 22 94 47 65.

www.loftartgallery.net/

Articles associés

Recommandé pour vous