Hommes

Karim Chater : 50 nuances de Beldi

Styliste, photographe, mannequin… à travers ses clichés, Karim Chater se joue de ses racines et de sa culture populaire pour célébrer la beauté de l’ordinaire. Son terrain de jeu ? Son compte Instagram, suivi par des centaines de milliers d’abonnés, nourrit de ses créations visuelles, entre humour, désuétude, kitsch et nostalgie. Portrait chinois d’un personnage décalé mais terriblement actuel.
Reading time 7 minutes

Il n’a que 24 ans, et un univers déjà bien à lui. Né et élevé dans le quartier de Sidi Moumen (où il vit encore aujourd’hui) Karim Chater, alias Style Beldi, a l’art et la manière de surprendre en dénichant le beau là où on ne l’attend pas, là où on ne le voit plus. En cultivant aussi et surtout un style haut en couleur titillant la notion de bon/mauvais goût qui fait du kitsch un nouveau cool. Coupe mulet, rouflaquettes et regard impassible, il se dégage chez Karim Chater, une âme de dandy beldi, quelque part entre Starsky et Hutch et Alessandro Michele.

Une singularité qu’il puise dans son quotidien, le Casablanca populaire, à la recherche du lieu parfait pour se mettre en scène. Son style ? Un surprenant mélange des genres, entre nostalgie et modernité, qui se traduit par des pièces chinées dans les friperies et les marchés aux puces, emblématiques des années 70 et 80.

Tous les codes de l’époque sont là, entre boots zippées et débardeur en acrylique, pantalon à pattes d’eph’ et costume en Tergal, chemise flower power et maillot de foot. À travers chacun de ses looks et de ses clichés, c’est un Maroc familier et pourtant inédit que dévoile Karim Chater. C’est aussi sa façon à lui de revendiquer fièrement ses racines et son identité, de dire l’énergie, l’allure, l’inventivité et le glamour dans la rue marocaine, non sans prendre un plaisir certain à s’affranchir des diktats de la mode ou du stylistiquement correct. “Je m’inspire de mon lifestyle et de celui des personnes qui m’entourent, des émotions qui me traversent lorsque je passe du temps avec quelqu’un. Mais aussi des différentes cultures que l’on trouve au Maroc. Tout ceci est une source d’inspiration inépuisable que j’ai la chance de pouvoir observer chaque jour”, confie-t-il. Pour L’Officiel Maroc, cet anticonformiste de la hype s’est prêté à l’exercice du portrait chinois, histoire de nous livrer toutes les facettes et les nuances de sa flamboyante personnalité.

1622229832845335 image00002
@stylebeldi

Si tu étais… ?

L’O. : Une couleur ?

K.C. : Orange

L’O. : Un accessoire de mode ?

K.C. : Une cravate

L’O. : Une pièce mode ?

K.C. : Des sneakers

L’O. : Un bijou ?

K.C. : Un collier

L’O. : Un art ?

K.C. : Le street art

L’O. : Un lieu ?

K.C. : Casablanca

L’O. : Un jeu ?

K.C. : Grand Theft Auto

 

1622230070401939 karimmmm1622230132753234 karimchater

L’O. : Une destination ?

K.C. : L’Europe

L’O. : Un sport ?

K.C. : Le street workout

L’O : Un moyen de transport ?

K.C. : Une moto

L’O. : Un métier ?

K.C. : Directeur artistique

L’O. : Une marque ?

K.C. : Gucci

L’O. : Une époque ?

K.C. : Les 70’s

L’O. : Un film ?

K.C. : Fast and Furious

L’O. : Une série-télé ?

K.C. : Prison Break

1622218995130154 stylebeldi1622220084638814 capture d e cran 2021 05 28 a 5.41.03 pm
1622226744748126 image00006
@stylebeldi

L’O. : Un acteur ?

K.C. : Leonardo DiCaprio

L’O. : Un livre ?

K.C. : The 5 Rules of Love

L’O. : Un titre ?

K.C. : Beautiful Mistakes, des Maroon 5

L’O : Une œuvre d’art ?

K.C. : Quand te maries-tu, de Paul Gauguin

L’O. : Un héros ?

K.C. : Hicham El Gerrouj

L’O. : Un personnage historique

K.C. : Feu Sa Majesté le roi Hassan II

L’O. : Un groupe ?

K.C : WAC

1622230472054084 karim chater4

L’O : Un plat ?

K.C. : La rfissa

L’O. : Une boisson ?

K.C. : Le thé marocain

L’O. : Une gourmandise ?

K.C. : Un mille-feuille

L’O. : Une saveur ?

K.C. : Le miel

L’O. : Une odeur ?

K.C. : La lavande

L’O. : Un bruit ?

K.C. : Celui de la mer

L’O. : Une saison ?

K.C. : L’été

 

L’Officiel : Un animal ?

Karim Chater : Un aigle

L’O. : Un végétal ?

K.C. : La sensitive

L’O. : Une sensation ?

K.C. : La convivialité

L’O. : Une impression ?

K.C. : La bienveillance

L’O. : Une vertu ?

K.C. : Le respect des aînés

L’O. : Un défaut ?

K.C. : La colère

L’O. : Un plaisir ?

K.C. : Manger

L’O. : Une devise ?

K.C. : L’euro (rires)

L’O. : Une injure ?

K.C. : “Pourquoi vous me filmez ?”

L’O. : Un compliment ?

K.C. : Keme Allah isehel 3lik

Tags

stylebeldi
karimchater

Articles associés

Recommandé pour vous