Hommes

La collection Beachwear de Dior ne manque pas d'exotisme

Hommage appuyé au Japon, où la maison Dior présentait à Tokyo en novembre dernier son défilé pre-fall 2019, la collection capsule beachwear imaginée par Kim Jones ne manque pas de saveur exotique.
Reading time 1 minutes

On savait le designer Kim Jones grand voyageur, avec une prédilection avouée pour le sud-est asiatique, mais de là à imaginer des créations aussi dépaysantes... Rien à voir avec son aristocratique défilé automne-hiver, il est vrai présenté en janvier dernier sous des cieux parisiens beaucoup plus gris. Mais après tout, c’est bien la vertu de ces collections capsules exclusives, désormais passages obligés : troubler les pistes, marquer les esprits et attiser la convoitise. C’est donc chose faite par l’entremise d’une collaboration avec l’artiste contemporain japonais Hajime Sorayama qui a imaginé pour cette ligne beachwear deux imprimés mêlant figures d’animaux et de gynoïdes récurrentes dans son travail à des motifs de vagues et de feuillage, baptisés “Seascape” et “Hawaiian Robots”. À l’arrivée, un univers hors du commun pour des pièces somme toute assez classiques : chemises hawaïennes, shorts de bain, vestes fluides, maroquinerie, sneakers, foulards en soie et draps de plage. Largement de quoi s’équiper pour l’été, puisque la collection est vendue depuis début juin dans quelques points de vente Dior seulement, stratégiquement bien pensés : Ibiza, Mykonos, Saint-Tropez, Monaco et Marbella. Et Paris avenue Montaigne, pour ceux qui travaillent.

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous