Hommes

Pourquoi vous allez ressortir votre ceinture logotée

Souvent (mal) connotée, symbole d'une nouvelle richesse qui flambe et aime le montrer, la ceinture logotée essaye pourtant de se racheter une conduite cette saison. Et y parvient sans encombre.
Reading time 5 minutes

Guest-star des clips de hip hop des années 2000, accessoire fétiche de Paris Hilton ou de P. Diddy, la ceinture à boucle logo a pourtant vécu des heures sombres avant de revenir sous la lumière des spotlights. Les prémices de cette remise en selle ? La première collection d'Alessandro Michele pour Gucci, of course. Présente sur presque tous les looks de ce qui deviendra, quelques années après, la saison référence pour l'ensemble du fashion-système, la ceinture dotée de sa boucle "double G" est revue en or jaune, vieilli, en volume, presque vintage et enchanteresse. Son plus fidèle ambassadeur, de sa version alpha à la 3.0 ? Cristiano Ronaldo. Le footballer n'a jamais caché son (lourd) penchant pour le monogramme de la maison, et ne manque pas une occasion d'exhiber sa boucle florentine lors de ses apparitions publiques. Dans une ère où les réseaux sociaux font foi, et où le consommateur a besoin de s'identifier, via son mentor, à certaines maisons et certaines pièces emblématiques, ce sont ces comptes à plusieurs millions d'abonnés qui font la tendance et ramènent, souvent de très loin, des tendances qui semblaient enterrées et passées à tabac depuis belle lurette. 

La preuve avec l'incarnation même du cool depuis fin 2013, Virgil Abloh. Car quoi de plus hype qu'une pièce Off/White en 2018 ? Absolument rien. En imaginant une ceinture de sécuritée printée du nom du label - et jaune de surcroît -, le créateur déclenche une bombe commerciale qui va innonder, en plus des photographies de street-style et des selfies OOTD, la tenue de la jeune génération qui va se l'approrprier dans tous les sens. Sur un manteau, en bandoulière, autour d'un bas de jogging ou même sur la tête, rien n'est impossible lorsqu'il s'agit de clamer son amour pour la marque de l'ancien bras droit stylistique de Kanye West. Et c'est cette nouvelle version de la ceinture logotée, réinterprêtée, revue dans sa forme la plus normcore et 90's possible, que la brèche s'ouvre pour la scène mode internationale. Et tout le monde s'y engouffre. “Nous devons faire renaître le monogramme GG. Il est un atout aussi formidable que puissant pour Gucci. Il fait partie de son histoire, et n’importe quelle marque rêverait de l’avoir. Nous devons le valoriser de façon moderne et intelligente. Le monogramme doit devenir désirable dans les collections au même titre qu’un sac à main en cuir, et ne pas être considéré comme un simple logo apposé pour gagner de l’argent et dont nous devrions avoir honte.” expliquait Alessandro Michele au WWD lors d'un interview. Et c'est cela même qui va vous coller aux basques pour les 10 prochaines années au moins : le logo oui, sur la ceinture, encore plus, mais dans sa forme la plus inédite. 

Pour le printemps-été 2018, la déferlante est de mise. Chez Dior Homme, la ceinture cousue d'une étiquette "Christian Dior Atelier" prend des airs de manches de veste de costume nouées autour de la taille. Plus traditionnelle chez Dolce & Gabbana et Fendi, elle brandit cependant l'adage de la nouveauté et s'exporte en méga-size ou s'associe avec une bande de cuir vantant l'aura du nom de la maison. Chez Gucci, on préfèrera sa version banane (mais siglée GG) pour ceinturer sa veste, tandis que chez Prada, elle revêt sur son indéboulonnable cuir Saffiano le print BD de la saison, où apparaissent, très subtilement, les lettres de l'emblématique maison. Kim Jones lui confère un panache sportif, presque technique chez Louis Vuitton où la boucle de ceinture de sécurité se mêle à la toile Monogram. Enfin, chez Balenciaga, le double B apparaît brièvement sur une petite pastille jaune, contrastant avec l'austère cuir noir d'un modèle qui, à première vue, se veut classique. L'embarras du choix, en quelque sorte, et l'art et la manière de faire transparaître son goût pour le show-off mais dans toujours les clous de la tendance. 

Articles associés

Recommandé pour vous