Hommes

Qui sont les vraies stars de la finale de la Ligue des Champions ?

Dans l'ombre des grands buteurs, Luka Modric (Real Madrid) et James Milner (Liverpool FC) ont su se rendre indispensables. Au point de faire pencher la balance en finale ce samedi soir ?
Reading time 4 minutes

Nous y voilà ! Après une année de joutes spectaculaires, de rivalités épiques et de matchs aux scenarii renversants, deux équipes, deux légendes du football mondial, sont parvenues à se hisser jusqu'en finale de la Ligue des Champions. D'un coté, le Real Madrid, double tenant du titre. De l'autre, Liverpool, véritable surprise de cette édition 2017-2018. D'un coté, la force de l'institution madrilène. De l'autre, l'élan populaire du Nord de l'Angleterre. Le duel fait saliver d'avance tous les amateurs de football. Et pour cause ! Une année durant, les supporters ont vibré au gré des exploits de l'attaquant égyptien Mohammed Salah, nouvelle star d'Anfield et figure d'un football mondialisé qui s'ouvre définitivement à de nouvelles contrées. Côté espagnol, c'est bien évidemment Cristiano Ronaldo, sa constance et son efficacité hors pair qui subjuguent. On peut détester la superficialité du portugais, critiquer son égo démesuré, mais impossible de ne pas voir un talent hors-norme derrière son image instagramable. En dépit de leurs performances, il se pourrait pourtant que les stars de cette finale ne soient pas celles que l'on croit. Car derrière le talent fuoriclasse de stars bigger than life, deux joueurs, Modric et Milner, sont sortis de l'ombre pour permettre à leurs équipes respectives de briller.

Coté Real : Modric, l'architecte

1m73 et 65 kilos sur la balance. Luka Modric est un poids-plume. S'il ne paie pas de mine avec son allure frêle et ses cheveux au vent, le milieu de poche s'est pourtant imposé dans l'entrejeu madrilène, jusqu'à être l'un des homme de base du dispositif de Zinédine Zidane. Élégant et travailleur, passeur de génie et infatigable ratisseur de ballon, le croate a cette capacité rare de distribuer le jeu en se projetant toujours vers l'avant. En sélection, il a déjà dépassé la barre des 100 capes. En club, il ne cesse d'exceller. L'âme de ce Real Madrid, c'est lui. Modric, archétype du joueur collectif, sans ego, qui s'éclipse pour mieux faire marquer ses coéquipiers. "Cet homme vit dans un monde où la beauté de ses mouvements se suffit à elle-même" écrit le journaliste de So Foot Théo Denmat. Cinquième du dernier Ballon d'Or, le croate continue d'étonner par sa capacité à mettre en valeur ses pettis camarades. "Sa constance dans le quasi parfait est vitale, renchérit Nathan Gourdol dans les colonnes de France Football. Non, les statistiques ne disent pas tout. Il suffit de regarder le Modric jouer…"

Coté Liverpool : Milner, le travailleur

Muscles saillants, oreilles décollées et visage anguleux. Milner pourrait ressembler à un n'importe quel autre scouser (habitant de Liverpool, en anglais local). Un type lambda, banal… Et pourtant, lorsqu'il revêt la tunique rouge sang des Reds, il se sublime ! En cela, Milner est un joueur typiquement, délicieusement, british : besogneux, endurant, doté d'une frappe lourde et d'un fighting spirit à toute épreuve. Pas un esthète certes, peut-être même l'exact opposé de son futur adversaire Luka Modric. Et pourtant, le joueur de Liverpool est un des chouchou des supporters, en plus d'être un homme clé du vestiaire. Lors de son passage à Manchester City, Manuel Pellegrini disait de lui qu'il était "le joueur anglais le plus complet du moment. Qu'on le place sur l'aile, en milieu récupérateur ou bien en défense, peu lui importe. Au fond, il n'a qu'une envie : défendre ses couleurs. Jurgen Klopp, son entraineur actuel, ne tarit pas d'éloges à son sujet : "C'est tout simplement l'un des cinq joueurs les plus professionnels avec qui j'ai pu travailler. Il est parfait ! »

Tags

football
league-des-champions

Articles associés

Recommandé pour vous