Mode

Le "Brillant" de Delvaux, le sac à main incontournable

La plus ancienne maison de maroquinerie de luxe au monde fête cette année ses 190 ans. Pour Noël, elle revisite son modèle culte avec ses nouveaux charms de sac appelés “WondeRings”.
Reading time 2 minutes

Les origines de la maison

La marque belge dépose en 1908 un premier brevet, et devient ainsi l’inventeur du sac à main. Synonyme d’exception, la maison surfe entre avantgardisme et fidélité aux plus belles traditions artisanales tout en transmettant les valeurs de la culture belge auxquelles elle est très attachée puisqu’elle est le fournisseur officiel de la Cour royale de Belgique depuis 1883. 

La naissance d’une icône

L’histoire du “Brillant” remonte à l’Exposition universelle de 1958 qui se tient à Bruxelles. Pour l’occasion, Delvaux imagine le sac le plus complexe qui n’ait jamais été créé, et le conçoit avec l’architecte belge Paule Goethals. Résultat : les courbes sont sophistiquées, les lignes, élégantes, et le fermoir, tout simplement iconique – il puise son inspiration dans le dessin du fer à cheval en forme de D comme Delvaux. 

La création en mouvement

Depuis sa création, le “Brillant” ne cesse de se réinventer – utilisation de métaux, vernis, peaux exotiques (alligator, crocodile, lézard ou python) – avec, dernièrement, la création des “WondeRings”, des bagues en laiton enrichies de perles ou de cristaux, à fixer et à interchanger sur les anses. Il en existe dix. Ces longs anneaux – trait d’union entre la main et l’accessoire – ont été réalisés avec une précision d’orfèvre. “Poussant la notion de charms jusqu’à imaginer des alliances pour sacs, la maison associe la notion de précieux extrême à la qualité pérenne”, explique la directrice de la marque Christina Zeller.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous