Mode

Mon œil !

Les solaires que l’on va toutes arborer cet été ? Chanel qui avec sa collection de lunettes nous en met plein la vue. Quel modèle vous fait de l’œil ? Nous, on a déjà choisi.
Reading time 3 minutes

Diamant ou chevron, le matelassage est une source d’inspiration permanente pour CHANEL. Intemporel, il se pose sur la nouvelle collection de lunettes optiques et solaires de la Maison. Lorsqu’il apparait pour la première fois en février 1955 sur l'iconique sac 2.55, le matelassage s’impose immédiatement comme une signature. Initiateur d’innovations techniques, ce motif iconique insuffle un design graphique et épuré́ aux montures en acétate et en métal de l'automne 2019.

Un matelassage chevron habille trois montures solaires en acétate. On le retrouve tout d'abord gravé sur deux barrettes en métal posées aux extrémités du verre ultra plat d’un masque cat eye aux accents futuristes, décliné en noir, bordeaux, bleu nuit et marron.
Le chevron revient ensuite en relief sur les branches d'une monture papillon et d'une ovale XL dans une palette allant du vert sombre, au noir, marine, bordeaux et à l'écaille. Deux lunettes optiques aux branches fines complètent la gamme.

Au côté de l’acétate, le métal conserve une place de choix dans les collections lunettes de CHANEL. Dans un esprit minimaliste, il s’habille lui aussi de matelassage sur ses montures. Tandis que le matelassage diamant est gravé au laser sur une pilote carrée au style masculin/féminin et sur une monture carrée XL aux accents rétro, d’autres montures accueillent un matelassage chevron. Ciselés comme des facettes, les sillons des chevrons sont travaillés à même le verre sur des montures papillons, œil de chat et rectangulaires et ornent les terminaisons des branches. Ces montures en métal argenté, doré, ruthénium et noir mat encadrent des verres aux couleurs intemporelles - bleu marine, marron, gris - ou vintage - gris transparent, bleu ciel, vieux rose. Deux formes optiques, papillons et pantos, reprennent les caractéristiques des modèles solaires.

/

Accessoirisant la collection Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2019/20, le masque est mis à l’honneur cette saison. Il se démarque sur le défilé par des lignes rectangulaires arrondies et combine une monture en acétate noir absolu ou blanc à de branches fines en métal ponctuées du double C. Pour une protection maximale, les verres sont passés dans un bain d’or blanc 18 carats.

Un masque rectangulaire innovant aux branches très larges enrichit cette gamme avec audace. En effet, deux matières s’unissent pour n'en former plus qu'une, le bois de noyer et la gomme, ou l'acétate et la gomme selon le modèle, noir ou bleu glacier. Une prouesse réalisée sans collage, par la technique de fusion à haute fréquence. Ainsi obtenue, la nouvelle matière est ensuite gravée au laser du fameux matelassage.

Le matelassage diamant revient également sur les branches en noyer et gomme de deux fines montures solaires, octogonales et carrées. Ceintes d’acétate noir ou écaille, leurs verres se parent d'un effet miroir et sont subtilement teintés dans un dégradé de beige rosé ou de vert sapin.

Articles associés

Recommandé pour vous