JOAILLERIE & HORLOGERIE

Tendances montres: 7 coups de coeur chrono

Le 28e Salon International de la Haute Horlogerie qui s’est tenu du 15 au 18 janvier à Genève, a tenu toutes ses promesses avec encore plus d’exposants, plus de visiteurs et surtout plus de nouveautés.
Reading time 8 minutes

Le SIHH monte en puissance comme le montrent les chiffres de cette 28e édition : 35 maisons horlogères présentes, 20 000 visiteurs, 1500 journalistes… Preuve de ce succès : de plus en plus de marques extérieures au groupe Richemont (qui reste toutefois majoritaire avec onze marques lui appartenant sur les 17 maisons historiques qui exposent), rejoignent  ce salon professionnel fondé en 1991 par Alain-Dominique Perrin, alors patron de Cartier. Après Ulysse Nardin et Girard-Perregaux l’an dernier, c’est au tour d’Hermès de faire son entrée cette année au SIHH. Le Carré des horlogers, mis en place en 2016 pour permettre aux indépendants de présenter leurs créations, a accueilli cette année cinq nouveaux indépendants : Armin Strom, Chronométrie Ferdinand Berthoud, DeWitt, élégante by F.P.Journe et Romain Gauthier. Les marques l’ont bien compris et se bousculent pour intégrer ce rendez-vous phare qui commence a faire un peu d’ombre au Baselworld. Pour cette édition, les marques horlogères ont sorti le grand jeu avec des collections surprenantes et innovantes. Nos coups de cœur.

Santos de Cartier

Cartier a créé la surprise cette année en présentant une version revisitée de la Santos, montre culte créée en 1904 par Louis Cartier pour son ami aviateur Sanos-Dumont. La nouvelle Santos adopte une esthétique fidèle à son esprit originel - sa forme carrée, métaphore des quatre coins vifs de la Tour Eiffel et ses huit vis apparentes sur la lunette -, et un bracelet réglable en longueur par l’entremise de ses maillons brevetés.  Chaque acheteur peut ainsi régler lui-même la taille de son bracelet sans avoir à se déplacer dans un magasin. Équipée du calibre automatique 1847 MC, elle résiste aux champs magnétiques puissants et s’offre une étanchéité à 10 bar (~100 mètres). Un style moderne et luxueux qui plaît également beaucoup aux femmes...

 

Mouvement Calibre automatique Cartier 1847 MC. Réserve de marche : 42 heures. Diamètre : 35,10 x 41,90 mm (Moyen Modèle); 39,80 x 47,50 mm (Grand Modèle). Verre : saphir. Boîtier : acier, or jaune et acier, or jaune;  or rose. Cadran : opalin argenté. Réserve de marche 48h.

Disponible à partir d’avril. 

Carré H d'Hermès

Pour son premier SIHH, Hermès a soigné son entrée, mettant en vedette la Carré H, sa nouvelle signature visuelle masculine. Une montre de forme carrée signée Marc Berthier, au design moderne et étudiée pour une lisibilité immédiate et équipée d’un calibre Maison. Le cadran guilloché à angle droit est disponible en anthracite ou noir. Les aiguilles et les chiffres facettés sont quant à eux recouverts de Superluminova pour lire l’heure en toute circonstance. La typographie exclusive des chiffres – utilisant le zéro pour les chiffres inférieurs à 10 – participe au nouvel équilibre esthétique de cette montre plutôt réussie. L’ensemble se porte sur un bracelet en cuir de veau Barénia marron ou noir sur boucle ardillon. 

Boîtier : 38 mm. Mouvement mécanique à remontage automatique. Boîtier en acier, cadran noir, bracelet en veau barénia noir.

1815 “Homage to Walter Lange” de Lange & Söhne

Dans un autre registre, Lange & Söhne a rendu hommage à Walter Lange, membre de la famille fondatrice et artisan du réveil de la marque dans les années 90, qui s’est éteint l’an dernier le jour de l’ouverture du salon. Une montre dédiée tout en simplicité, la 1815 “Homage to Walter Lange” dotée d’une seconde sautante pouvant être arrêtée – une fonction qui remonte à une invention mise au point il y a 150 ans. D’un diamètre de 40,5 millimètres, elle a été produite à 145 exemplaires en or blanc, à 90 en or rose
et à 27 en or jaune. 

Calibre mécanique à remontage manuel, trotteuse centrale à seconde sautante, fonction stop-seconde et reprise, 60 heures de réserve de marche ; bracelet en alligator.

Luminor Due de Panerai

Chez Panerai, la Luminor Due, modèle culte, voit sa collection s’enrichir de six nouvelles versions. Lancée aux côtés de la première Luminor Due femme de 38mm, la version homme conserve ses 45 mm de diamètre habituels pour y abriter un mouvement automatique manufacture. Délicate et sensuelle, la montre propose des fonctionnalités modernes grâce à un boîtier à l’épaisseur réduite de 40 % et les mêmes compteurs petite seconde et guichet date qui ont fait le succès des Luminor, mais avec une réserve de marche supplémentaire, située à 5h, assortie cette fois d’une fonction GMT.

Mouvement mécanique à remontage automatique, calibre P.4001. Boîtier 45 mm, en acier poli AISI 316L. Cadran anthracite avec finition satiné soleil, chiffres arabes et index luminescents. Secondes à 9 heures. Guichet dateur à 3 heures.
 Réserve de marche 72 heures. Étanchéité 3 bar (~30 m). 

Royal Oak Chronographe d'Audemars Piguet

Audemars Piguet renouvelle cette année sa Royal Oak Chronographe, une réédition inspirée du modèle de 1993. Cette création s’accompagne de deux nouvelles éditions limitées, l’une en acier inoxydable, l’autre en or rose 18 carats.

Boîte en acier inoxydable, glace saphir avec traitement antireflet, 42 mm de diamètre, épaisseur 14,4 mm, étanchéité à 100m, Bracelet en acier inoxydable avec fermoir déployant AP.

InnoVision2 d'Ulysse Nardin

Ulysse Nardin a frappé fort à Genève cette année, mettant en application quelques-unes des innovations de son prototype InnoVision2, dévoilé l’an passé au SIHH. Cassant les codes, la célèbre marque horlogère bouleverse les conventions avec son incroyable Freak Vision. Résultat : une montre qui indique l’heure via un tourbillon-carrousel volant tournant autour d’un axe. Toute la boîte a été réinventée (cornes, lunettes, caoutchouc sur les flancs) et le balancier est équipé de micro-palettes en silicium qui permettent d’égaliser ses différentes amplitudes aux positions et d’améliorer ainsi sa précision chronométrique. Autre innovation majeure : un système de remontage automatique baptisé Grinder, deux fois plus efficace que les systèmes de transmission d’énergie existants et utilisant les moindres mouvements du poignet. 

Diamètre : 45 mm. Cadran en verre saphir avec index des heures et des minutes gravés. Étanchéité 30 m. Glace-box bombée, en saphir traité antireflet sur les deux faces. Fond  en titane. Bracelet en cuir à effet caoutchouc et boucle déployante en titane.

TimeWalker Manufacture Chronograph de Montblanc

Montblanc allie le fameux cadran à trois compteurs de type « panda » dans un boîtier acier de 43 mm, associé à un tout nouveau chronographe automatique manufacture. Ce chronographe est équipé d’une nouvelle lunette fixe noire gravée d’une échelle tachymétrique en céramique noir brillant haute performance. 

Mouvement mécanique à remontage automatique, chronographe & date
Bi-poussoir avec roue à colonnes et embrayage horizontal.
Diamètre : 43 mm ; épaisseur : 15,20 mm. Réserve de marche : 46 heures.

Tags

cartier
ulyssenardin
lange&sohne
horlogerie
hermès
panerai
montres
sihh
montblanc
audemarspiguet
tendances

Articles associés

Recommandé pour vous