JOAILLERIE & HORLOGERIE

Patek Philippe réinvente la Twenty-4 automatique

Créée en 1999, la Twenty-4 a immédiatement incarné l’archétype de la montre féminine moderne avec ses formes alliant luxe et sportivité. Pour sa 20ème année de présence, Patek Philippe lance un message fort en lançant une nouvelle version de cette icône.
Reading time 4 minutes

Début octobre, la manufacture Patek Philippe avait donné rendez-vous à tous les journalistes spécialisés du monde entier. Destination : Milan, en Italie, pour la présentation d’une nouvelle collection horlogère féminine. Tous les experts s’accordaient à dire que le lancement allait de toute évidence mettre en lumière une nouvelle génération de la Twenty-4, laquelle fêtait cette année sa vingtième année de présence sur les marchés. Discussions et spéculations allaient bon train autour de ce nouveau produit. Le secret a été bien gardé, même s’il était fort probable que la nouveauté serait animée par un calibre mécanique à remontage automatique. Mais à quelques minutes du lancement, personne n’imaginait vraiment la forme de cette pièce. Sous la serre montée dans la cour intérieure des locaux de Patek Philippe en Italie, les convives ont découvert une toute nouvelle Twenty-4, ronde et mue par un calibre mécanique à remontage automatique.

À nouveau produit, nouveau design et nouveau cœur
Les femmes actives, qui appréciaient déjà les formes élancées et géométriques de l’ancienne Twenty-4, ont été satisfaites de voir que la nouvelle génération conservait le même esprit : puissance, intemporalité et féminité débordante. Et la manufacture genevoise fondée en 1839 de faire une nouvelle fois la démonstration de sa toute puissance. Le bureau de style admet toutefois avoir mis du temps à définir les lignes générales de cette icône. La forme s’est imposée naturellement, car elle représente 80 % du marché et répond aux attentes du moment au niveau international. Le diamètre de 36 mm a été presque plus facile à définir dans la mesure où il correspond à celui que la plupart des femmes veulent avoir au poignet. Il offre à la montre une ouverture de cadran suffisante pour en apprécier l’ensemble. On dit souvent du cadran qu’il est le visage de la montre. Sobre et puissant à la fois, ce dernier a été travaillé de façon à avoir un impact visuel fort. Incontestablement, ses chiffres arabes inspirés de ceux du modèle Calatrava Pilot Travel Time, remplis de matière luminescente, renforcent sa personnalité.

Equilibre parfait
Disponible en acier, en or et en or serti, cette nouvelle collection va à l’essentiel. Elle comprend cinq versions (acier ou en or rose), conçues pour rythmer le quotidien. Son boîtier rond de 36 mm de diamètre orné d’une lunette sertie, selon les modèles, de 160 ou de 208 diamants (les anses sont alors serties), paraît traditionnel au premier abord. En réalité, cette nouvelle génération de bijoux qui donnent l’heure se veut nettement plus horlogère. Elaborée comme le serait un nouveau chapitre horloger, la Twenty-4 est animée par un calibre automatique de manufacture (réf. 324 SC). Estampillé du Poinçon Patek Philippe, garant d’une qualité extrême, ce dernier est visible par le fond. Fondamentalement irrésistible, cette nouvelle ligne se porte sur un bracelet en acier, en or ou en or serti de 248 diamants, inspiré de celui de la Twenty-4 historique. Histoire de filer la métaphore de l’éternelle filiation.

Articles associés

Recommandé pour vous