Voyages

5 adresses pour découvrir Marrakech d'art d'art

Si la ville ocre est toujours aussi branchée, elle regorge désormais d’endroits aussi incongrus que splendides pour une escapade arty. La preuve en cinq adresses coups de cœur à découvrir d’urgence.
Reading time 5 minutes
Brute

Derrière les palmiers altiers de la Palmeraie, Dar Sabra s’érige telle une oasis surprenante au cœur des terres asséchées par le soleil marrakchi. Ode au brutalisme et au surréalisme, cette maison d’hôte combine des lignes abruptes à la couleur typique de la terre cuite. Un bâtiment à la géométrie a ûtée où les volumes sont travaillés en tracés acerbes et précis. Avec ses salons au mobilier conjuguant design dépouillé et orientalisme, ses chambres cocons dans l’air du temps aux accents berbères, les bassins privés des villas semblables à des étangs de lumière et sa piscine azur surplombée d’une arche dorée signée Mauro Staccioli, Dar Sabra étonne et détonne dans le paysage de Mar- rakech. Dans le jardin, des sculptures colorées, loufoques et des fresques dissimulées ponctuent la verdure. Écrin de deux hec- tares dédié à l’architecture cubiste et futuriste, c’est ici que plus de soixante œuvres d’art sélectionnées par monsieur Chapoutot - le maître des lieux - prennent le soleil. Venues de Chine comme celles de A Sun Wu, du Maroc comme celles de Mahi Bine Bine ou Saïd Ourzaz, des Pays-Bas avec Marc Brusse, du Venezuela avec Carlos Cruz Diez, mais aussi de France, du Vietnam, du Japon, du Mexique, ces fantaisies artistiques confèrent à Dar Sabra un charme unique.

Douar Abiad, Marrakech. Tél. : 05 24 32 91 72. www.darsabra-marrakech.net

Des chiffres et des lettres

Niché au cœur de la médina de Marrakech, dans une venelle peu fréquentée, la porte du 18 ne se dévoile qu’à ceux qui veulent la voir. On toque, et on pénètre dans un lieu à part. Un riad qui conserve la tradition architecturale traditionnelle pour la transcender en toute contemporanéité à travers une décoration nue où mobilier design, meubles chinés, banquettes traditionnelles sont revisités au goût du jour. Cuisine ouverte aux carreaux de ciment noir et blanc, chambres aux décors uniques où chaque objet semble avoir été déniché pour cet espace, patio intimiste, le 18 n’est pas seulement un lieu de villégiature pour vacanciers en quête d’originalité, c’est un lieu de vie, de création, de réflexion, de rencontres. Conçu par la photographe Laïla Hida en septembre 2013, pensé comme un riad culturel, le lieu accueille expositions, discussions, installations artistiques et projections tout au long de l’année. Véritable anachronisme au cœur de cette médina historique, le riad le 18 vaut assurément le détour.

18, Derb El Ferrane, Riad Laârouss, Marrakech médina. Tél. : 05 24 38 98 64. www.le18marrakech.com

Sur toutes les lèvres

C’est désormais le secret le moins bien gardé de la médina. Riad plébiscité par les fashionistas et artistes, le Jardin Secret a des adeptes autour du monde. La raison ? Outre sa décoration jonglant entre twist de traditions marocaines, accents de bres naturelles, opulence orientaliste et in uences boho, cette adresse ultra-confidentielle offre un rooftop rose où l’on sert des mets délicieux. En marge de ses six chambres conçues comme autant d’odes à un anti-modernisme détendu, le lieu séduit les artistes avec sa proposition de résidence. Ainsi, on peut se réfugier dans le Studio du Riad pour entreprendre une sorte de retraite créative. Écrivains, photographes, peintres viennent donc trouver l’inspiration dans ce lieu qui n’a pas ni de faire parler de lui.

Tél. : 05 24 37 66 06. www.riadjardinsecret.com

Hop! Hop ! Hop!

Si l’art c’est votre tasse de thé, faites un saut au Riad Yima. Tout droit sorti de l’imagination débordante de l’artiste marocain Hassan Hajjaj, ce salon de thé-galerie à quelques encablures de la fourmillante place Jemaa El Fna vous en fera voir de toutes les couleurs. Véritable démonstration du pop art à la marocaine, récup’ et tissus psychédéliques composent une décoration aussi atypique qu’enthousiaste, la marque de fabrique du célèbre designer. Dans le patio ou confortablement installé sur l’une des banquettes réalisées à partir de casiers à bouteilles, on sirote un thé avant de shopper babouches, cabas, et autres curiosités exposées dans ce lieu drôlement inspiré.

52, derb Aarjane Rahba Lakdima, Marrakech. Tél. : 05 24 39 19 87.

Le fin du fin

En 2002, Vanessa Branson et Howell James tombent amoureux d’une demeure en ruine. Deux ans plus tard naît le riad El Fenn, conjuguant savoir-faire ancestral marocain, décoration léchée et service ultra-luxe. Plafonds en bois de cèdre originels, mosaïques traditionnelles se marient à un mobilier trié sur le volet. Vingt-huit chambres et suites, trois piscines, un bar, un spa et une bibliothèque offrent une retraite hédoniste à un happy few, à cinq minutes de la vibrillonante place Jemaa El Fna. Vanessa Branson, à qui l’on doit la création de la biennale de Marrakech, propose ici un lieu à une vocation artistique, comme une galerie vivante où des œuvres d’artistes contemporains ornent les murs. Des chambres aux corridors, du restaurant aux terrasses, instal- lations, tableaux, photos distillent une ambiance inédite.

Derb Moullay Abdullah Ben Hussain, Bab El Ksour, Marrakech médina. Tél. : 05 24 44 12 80. www.el-fenn.com

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous