Voyages

Dakar, la hype sur fond de tradition

Créateurs inspirés, galeries d’art où se dévoile l’avant-garde, concept-stores et terrasses pour un dernier drink avant la nuit, la capitale sénégalaise n’a jamais été aussi convoitée. Véritable vivier arty et foodie, Dakar se réinvente tout en puisant son inspiration dans ses traditions. Voici nos 5 adresses pleines de cool et de sourire, parce que l’Afrique !
Reading time 7 minutes

Se montrer (et dormir) à l’Hôtel Pullman Teranga

Véritable institution à Dakar, l’hôtel occupe une place centrale dans la vie culturelle de la capitale. Ici, quelle que soit l’heure, défilent dans le lobby la scène arty comme les nobles familles, sous les portraits XXL du photographe Omar Victor Diop. Pour un cocktail, face à l'océan, c’est sur la terrasse que ça se passe, surplombant la Petite Corniche et le nouveau bassin de nage.

Galerie d’art, concept store – où l'on retrouve les créations exclusives de la styliste de déco Aissa Dione –, podium pour les défilés de la Fashion Week ou encore scène de concert éphémère – Youssou’N Dour aime s’y produire avec tous ses choristes –, le Pullman Teranga, fraîchement restauré, joue la carte du modulable pour se rendre incontournable. Le week-end, on succombe à son brunch en terrasse, on reprend deux fois du Thieboudienne (riz au poisson), avant d’aller se rafraichir dans la piscine. A moins d’opter pour un soin au spa, mené d’une main de velours par Rada, histoire de ne jamais oublier que Teranga est synonyme d’hospitalité.

Pullman Dakar Teranga : Chambre double dès 140 euros
www.all.accor.com

 

Bruncher et chiner au concept-store chez Lulu

C’est dans le quartier chic de Fann Résidence, sur la Corniche ouest de Dakar, que le concept-store Lulu s’est installé en 2017. Au programme, un joyeux bazar de 850 m2 composé de mobilier importé de Belgique, de Suède ou du Danemark, d’artisanat local sénégalais au design épuré et afro-urbain, et d’un café, où Clément, ancien chef au Radisson, revisite ses classiques à la sauce sénégalaise : afro-risotto, kédjénou fumé au gingembre et crevettes de Casamance, moelleux mango ourc ou encore grandma pie, à base de coco myrtille et ananas… Des recettes colorées aux ingrédients majoritairement sourcés localement, servies sur une terrasse où toutes les communautés se côtoient. Coup de cœur pour le pop-up store qui met en avant des marques sénégalaises comme les jouets en bois et wax BantaWax et les sacs de Studio Wudé.

Café Lulu
https://www.lulu.sn/

 

Déambuler entre les sculptures XXL d’Ousmane Sow dans sa maison-atelier

Lignes contemporaines, minimales… tons ocre, terracotta, avec quelques touches de bleu, pour les terrasses... Cette maison, le sculpteur Ousmane Sow l'avait fait construire à son idée, comme une sculpture. Baptisée Le Sphinx, alors qu'il envisageait de créer une série sur les Egyptiens, il ne s’imaginait pas créer ailleurs, à tel point qu’il en avait couvert les murs de la matière dont il recouvrait ses sculptures. Une matière encore tenue secrète, qu’il façonnait au quatrième et dernier étage, dans son atelier avec vue plongeante sur l’Atlantique. Le reste de la maison, lui, sert de galerie à ses œuvres grand format, comme la Bataille de Little Big Horn et ses 35 figures monumentales - lutteurs noubas, bergers masaïs, guerriers zoulous - exposées en 1999 sur le Pont des Arts, à Paris. Des colosses magnifiques qui veillent désormais sur la demeure de leur créateur.

Maison Ousmane Sow
https://www.maisonousmanesow.com/

 

Swinger sur fond de coucher de soleil au Phare des Mamelles

Si vous vous demandiez encore où passer la soirée, ne cherchez plus, sautez dans le taxi et prenez de la hauteur, direction le rooftop en plein air le plus cool de Dakar : Le Phare des Mamelles. Perché sur la plus haute des deux collines éponymes, ce symbole du pays, construit en 1864, s’est refait une beauté et accueille désormais les apéros et les soirées où se côtoie le tout Dakar. A son sommet, vue à 360° sur la ville, la presqu’île du Cap Vert et l’océan. Monument à visiter la journée. La nuit, il se transforme en QG des épicuriens, qui dès le mercredi, se retrouvent ici pour regarder le coucher de soleil, assis sur l'un des canapés au style récup’, élaboré, tout comme les tables basses, à partir de palettes recyclées. Un cocktail à la main, enivrés par le parfum des arbres fruitiers et des palmiers, la soirée se poursuit une fois la nuit tombée, lorsque le tempo s’accélère, au son des dj sets et autres concerts survoltés.

Phare des Mamelles
https://www.pharedesmamelles.com/

 

S’offrir l’avant-garde du design chez Ousmane Mbaye

Tu ne passes pas devant un meuble Ousmane Mbaye sans le toucher, sans le caresser”, annonce le designer sénégalais. C’est vrai. Impossible de résister à l’envie d’entrer en contact avec le métal, devenu sa matière de prédilection. Frigoriste auprès de son père dans une autre vie, c’est au milieu des odeurs de taule, de soudure et de terre de son atelier de la Medina que Ousmane Mbaye dessine aujourd’hui les contours d’un nouveau design africain. Enfilades, chaises, fauteuils, tables, chevets, rangements en tout genre… son mobilier d’inspiration Art Déco moderne, raffiné, graphique et ultra joyeux, avec ses couleurs ultra pop s’exporte aux quatre coins du monde. Une belle revanche pour cet artiste au grand cœur, qui a démarré son business avec 5 000 francs CFA (env. 8 euros…). Depuis peu, Ousmane a ouvert un concept-store mitoyen à son showroom, où il propose différents articles pour la maison, en attendant d’ouvrir l’école de design pour laquelle il se bat depuis cinq ans.

Ousmane MBaye
http://ousmanembayedesign.com/

Articles associés

Recommandé pour vous