Voyages

Le Royal Palm devient Le Fairmont Royal Palm

Le 10 novembre dernier, le nouveau Fairmont Marrakech, premier établissement de l’enseigne implanté en Afrique du Nord, a été inauguré en grande pompe en présence de nombreux invités de marque.
Reading time 6 minutes

La marque hôtelière de luxe Fairmont Hotels & Resorts, filiale d’AccorHotels, a annoncé début novembre l’intégration de Fairmont Marrakech dans son portefeuille. À travers cette acquisition, Fairmont marque l’arrivée en force de la marque de luxe au Maroc, soutenue par la croissance accélérée d’AccorHotels très présent dans le royaume à travers plus de 40 hôtels. L’ex Royal Palm inauguré en 2013 par le groupe mauricien Beachcomber, devient donc officiellement Fairmont Marrakech et rejoint la collection d’hôtels de luxe du groupe AccorHotels. L’inauguration s’est faite en grande pompe le 10 novembre 2017, en présence de nombreux invités venus des quatre coins du monde et tout le staff du groupe. L’occasion de rencontrer Olivier Granet, son Directeur Général et Directeur des Opérations Moyen-Orient et Afrique.

"Le Fairmont Marrakech va permettre au Maroc de renforcer sa destination luxe"

L’Officiel Hommes : avec le lancement du Fairmont Marrakech, AccorHotels affiche de belles ambitions puisqu’il s’agit de la quatrième ouverture opérée par le groupe cette année. 

Olivier Granet : le groupe Accor a une présence historique au Maroc. On a contribué à l’essor du tourisme au Maroc, on en est fiers et c’est une grande responsabilité pour nous. Aujourd’hui, on est très heureux d’inaugurer le Fairmont Marrakech qui est un magnifique produit, mais aussi notre quarantième hôtel au Maroc. Et ce n’est pas fini puisque deux autres hôtels sous enseigne Fairmont seront ouverts prochainement à Rabat et Taghazout, près d’Agadir.

Le groupe Accor est effectivement très présent au Maroc, surtout sur le secteur du luxe qui a l’air de bien se porter dans le royaume, mais aussi en Afrique.

Le groupe Accor est en effet présent sur tous les segments, de l’économique au luxe, et au Maroc, on est dynamiques sur tous ces segments. On a récemment ouvert deux Ibis nouvelle génération, l’un à Rabat en janvier dernier et l’autre à Casa-Voyageurs en septembre. C’est pour nous une force de pouvoir couvrir ces segments. Et, effectivement, le luxe est particulièrement bien positionné aujourd’hui au Maroc. On propose des produits qui en termes de qualité permettent au Maroc d’être bien placé sur le plan international, et par là même positionner le royaume et l’Afrique de façon visible et attractive vis-à-vis d’une large clientèle internationale.

La clientèle marocaine semble représenter un intérêt particulier pour vous... Sans oublier bien sûr la clientèle étrangère. 

Oui, cette clientèle est importante pour nous puisqu’elle représente 30 % des réservations du Fairmont Marrakech. Nous en prenons soin, cela est vrai pour le Maroc, mais aussi pour les voyages à l’étranger. Il est également de notre responsabilité de mettre en avant le Maroc auprès de notre clientèle internationale et de nos nombreux clients fidèles. Nous avons un programme de fidélité avec le club Accor qui compte plus de 36 millions de porteurs de cartes. Et maintenant, avec nos partenaires en Chine, nous visons les 100 millions de porteurs de cartes avec cette clientèle pour qui nous mettrons en avant la destination Maroc. 

Le siège Afrique de votre groupe se trouve à Casablanca. Comptez-vous faire du royaume un hub ? 

On a cette implantation forte et historique au Maroc sur laquelle on s’appuie pour notre développement et on va continuer à renforcer notre présence et nos équipes au Maroc.  Le royaume est un pays clé pour nous, car il s’intègre dans un positionnement stratégique entre l’Afrique et le Moyen-Orient. Et comme tout pays stratégique, on l’a doté des ressources nécessaires pour pouvoir bien fonctionner et confié dans ce but, la gestion de la région à Hamid Bentahar. 

Voyagez-vous beaucoup dans les hôtels du groupe Accor ?

Je voyage beaucoup effectivement. Je suis basé à Dubaï, mais je passe beaucoup de temps dans les avions. Je prends le temps de visiter nos hôtels et je teste nos produits, que ce soit dans nos Ibis ou nos hôtels haut de gamme. Je surveille aussi un peu les hôtels de la concurrence.

Avez-vous des préférences dans le haut de gamme ?

Comme beaucoup de clients, je suis toujours très exigeant. Mais au-delà d’une gamme et du descriptif d’un produit, c’est l’engagement de nos équipes, les sourires que l’on va trouver chez nos collaborateurs, qui fera la différence et qui nous donnera une bonne expérience d’un séjour. C’est grâce à cela que le client, quels que soient le niveau de gamme et le tarif déboursés, se sentira reconnu, valorisé et heureux de son séjour. Et aura envie de revenir...

Et vous-même, êtes-vous Sofitel ou plutôt Fairmont ?

C’est vraiment en fonction des destinations et des moments. Pour venir jouer au golf, le Fairmont  Marrakech est vraiment l’hôtel idéal. 

Plutôt mer, campagne ou montagne ?

Je suis originaire de la montagne. J’apprécie tout particulièrement les magnifiques vues que nous avons ici sur l’Atlas -j’ai fait mes études à Grenoble- même si côté mer, il y a beaucoup de choses à voir

/

Articles associés

Recommandé pour vous