Beauté

Faut-il essayer le microneedling, cette nouvelle technique qui promet une peau parfaite ?

Le monde de la beauté voit poindre de multiples techniques — plus ou moins invasives — garantissant un teint lumineux, pour une peau toujours plus jeune et radieuse. Vanté comme la solution miracle pour une peau parfaite, le microneedling fait en ce sens sensation. L’Officiel a demandé son avis à une experte.
Reading time 4 minutes

Si vous n’avez jamais entendu parler du microneedling, alors soyez attentifs ! La technique considérée comme miracle dans le Tout-Paris se targue de rendre à qui veut bien une peau de bébé. Si la promesse d’un teint zéro défaut nous fait pâlir d’envie, il ne faut pas pour autant considérer ce soin à la légère. Car le soin — bien que non invasif — n’est pas sans conséquence pour votre visage : réalisé avec un stylo électrique doté de micro-aiguilles, ce dernier microperfore le derme. Samira Khelouat, facialiste et fondatrice de Mira My Skin, nous a donné tous ses conseils avant de se lancer.

Technique miracle

« Cette pratique est LA technique pour retrouver une jolie peau à la fois lisse, souple et lumineuse. Les résultats sont spectaculaires sur les peaux acnéiques ou sujettes à l’hyperpigmentation post inflammatoire », admet Samira Khelouat. Soucieuse du détail, l’experte conclut chacune de ses séances avec la photomodulation par LED. La synergie entre un masque hydratant/revitalisant et la lumière Led permet ainsi la pénétration des principes actifs — optimisant et perfectionnant la technique du microneedling. « C’est une technique que j’aime proposer et réaliser car elle offre une régénération cellulaire naturelle de la peau. Elle est non invasive. On vient juste stimuler mécaniquement — et donc relancer — la production d'élastine et de collagène qui viennent redensifier la peau. »

1624095052883132 d kqewbuyaemvo8

Respecter les règles

Pour bénéficier d’un résultat optimal, il faut suivre quelques conseils post-séance. Parmi eux : pas d’exposition solaire, pas de contact avec de l’eau (mer, piscine, hammam, sauna), on évite le maquillage, le sport intensif, ne pas se toucher le visage, mais aussi utiliser de préférence une serviette et taie d’oreiller propres. « L’important est d’adapter sa routine de soins, mais surtout être régulière dans ses séances  — environ 3 à 5 séances. La clé étant d’aller jusqu’au bout de sa cure. Il faut savoir se montrer patiente. Lorsque je pratique la technique, j’apporte un conseil sur-mesure et je revois l’entièreté de la routine de soins de ma cliente. En la suivant scrupuleusement et quotidiennement, les résultats seront visibles. C’est un vrai travail en binôme ! », précise Samira.

1624095120502863 ebi4qq x0aes8ag

Mise en garde

Attention à bien faire la différence entre microneedling esthétique et microneedling médical ! « J’éclaire systématiquement mes clientes sur la différence entre les deux techniques. En microneedling esthétique — qui est ma pratique — on ne perce que l’épiderme en superficie pour permettre aux principes actifs du sérum de pénétrer plus facilement et plus profondément dans la peau. Le but étant d’exercer leur action au niveau du derme. La profondeur varie selon la zone traitée, mais on ne dépasse pas de perforation excédant 0,5mm sur le visage. Toute pratique au-delà est strictement interdite dans notre profession. » Entre 1,5 et 3 mm de longueur d’aiguille, on parle alors de microneedling chirurgical, pratiqué exclusivement par un médecin esthétique.Dès lors qu’on commence à percer le derme, on présente un risque de saignement qui relève du champ de la médecine.

Tags

skincare
beauty
microneedling

Articles associés

Recommandé pour vous