Fashion Week

L'art à porter par Noureddine Amir

Invité par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode à prendre part aux défilés de la semaine de la Haute Couture automne-hiver 2018-2019 à Paris, Noureddine Amir connaît une double consécration. Le couturier installé à Marrakech devient ainsi le premier créateur marocain et du continent africain à honorer ce rendez-vous incontournable de la mode.
Reading time 3 minutes

Présentée le lundi 2 juillet à 11 heures, au sein du musée de l’Institut du monde arabe, la collection couture de Noureddine Amir propose une nouvelle immersion au cœur de la faune et de la fore dont les contours et les formes se fauflent dans toutes ses créations. Un ancrage réaffirmé cette saison dans la beauté immuable des fonds marins où l’architecture délicate des coraux, les circonvolutions organiques des coquillages, la finesse arachnéenne des gorgones et la fluidité évanescente des algues donne vie à un bal des sirènes au vestiaire sculptural oscillant entre l’œuvre d’art et l’art à porter.

Néréides modernes, essentialistes et affranchies, ces nymphes océanes se glissent dans des robes longues ou courtes, épurées et fluides dont les effets de matière puisent leur genèse dans les traditions vernaculaires du Maroc. Magistralement réinterprétées par Noureddine Amir, celles-ci en déterminent aussi le relief et les formes. Migrant du tour du cou jusqu’à la cheville, soulignant un décolleté, serpentant sur les hanches ou sublimant la silhouette dans son intégralité, ce minutieux travail d’ornementation, d’associations et de juxtapositions transgresse les règles classiques de la broderie pour faire naître une saisissante collection de “robes sculptures”, puissante et hiératique. La signature de Noureddine Amir depuis ses débuts.

LA MATIÈRE RÉINVENTÉE

Exigeant, entier, fidèle jusqu’au bout à l’ADN de son travail, Noureddine Amir ne connaît en effet aucune mode, ni ne cède à la moindre tendance. Son univers aux contours fascinants est celui de la création libre, qui nargue la pesanteur, l’habituel, le convenu, où la transe de la création lui permet de trouver le chemin qu’il recherche à travers chacune de ses créations. "Je commence par la taille, autour de laquelle la robe se crée, et je ne sais jamais quand j’arrête, précise le couturier. La forme est suggérée par elle-même, elle naît de la matière"

Ces matières brutes et naturelles lui inspirent des collections souvent présentées dans des palettes réduites représentatives de la beauté de la nature. Choisies avec soin puis apprivoisés fil par fil, elles subissent une véritable métamorphose pour se lier d’amitié avec l’organza ou à la mousseline de soie. Un art à part entière qui met en lumière la richesse du savoir-faire artisanal marocain en y apportant une véritable réfexion.

/

Showroom Noureddine Amir

266 Quartier Semlalia, Guéliz. Marrakech - Tél .: + 212 6 65 29 65 13

Articles associés

Recommandé pour vous