Food

Maison Gazelle : la pâtisserie marocaine à une adresse (gastronomique) à Paris

Adoubée par les plus grands chefs étoilés, la fondatrice de Maison Gazelle Sara Boukhaled souffle un vent de nouveauté sur la pâtisserie Marocaine traditionnelle
Reading time 3 minutes

Réinterpréter les classiques de la pâtisserie Marocaine traditionnelle à la sauce gastronomique?

C'est le défi relevé avec brio par Sara Boukhaled, jeune prodige des fourneaux au CV déjà conséquent malgré son jeune âge: Après un pop-up store remarqué au Bon Marché et des collaborations avec nombre de palaces qui s'arrachent ses trésors sucrés, cette Franco-Marocaine talentueuse et pleine d'ambition crée Maison Gazelle, enseigne de pâtisserie Marocaine d'exception.

Adoubée et encouragée par les plus grands maestros des fourneaux, du chef doublement étoilé Akrame Benallal au chef Pâtissier exécutif du George V Maxime Frédéric, la jeune femme imagine un concept unique à la croisée des cultures Françaises et Marocaines.

Sa source d'inspiration? La Corne de Gazelle, pierre angulaire de sa marque éponyme Maison Gazelle. Une Madeleine de Proust qu'elle décline au gré de ses envies, et qui a désormais son lieu dédié, salon de thé épuré d'un genre nouveau niché à quelques pas du quartier Bastille.

Oubliés, les lointains souvenirs de pâtisseries Marocaines ultra-riches qui restent parfois sur l'estomac: la jeune chef décline une gamme complète de créations gourmandes et légères portées par des ingrédients d'exception, à commencer par un trio d'Amandes émondées chaque jour dans sa boutique Parisienne: Les Amandes Roussi du Moyen-Atlas, les Riffi venues du massif du Rif, et enfin les Amandes Bledi, pépites gustatives de la région du Haut-Atlas; le tout corsé par son eau de Fleur d'Oranger pure distillée à la main entre Fès et Casablanca.

Citron et Cardamome, Amandes et Graines de Sésame Torréfiées, Cacao ou Noisettes du Piémont: selon l'humeur, on vient s'approvisionner en assortiments de Cornes de Gazelles toutes plus succulentes les unes que les autres. Et pour varier les plaisirs entre deux bouchées aériennes de sa glace à l'Amande déjà culte, on s'offre un aller simple pour la ville Rouge en dégustant ses délicieux Baghrirs (crèpes Marocaines parsemées de trous) généreusement tartinés d'Amlou, pâte addictive composée d'Amande et d'Huile d'Argan.

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous