Hommes

Joyeux anniversaire Moulay El Hassan: ses plus belles photos en famille

Alors qu'il fête aujourd'hui ses 15 printemps, retour en images sur les plus beaux moments de Moulay El Hassan en famille.
Reading time 3 minutes

Nous sommes bien loin des contes de fées relatant l'histoire de jeunes princes et de petites princesses se promenant dans leurs châteaux, parlant aux moineaux ou encore songeant aux bals les plus beaux. À 15 ans, le prince héritier Moulay El Hassan a déjà la lourde tâche de représenter une dynastie, un peuple et l’histoire de tout un royaume. Au côté  de son père, le roi Mohammed VI, il découvre, apprend et observe cet univers impressionnant et si complexe qu'est le monde des adultes au pouvoir. 

« Mes sœurs, mon frère et moi-même avons été élevés plutôt sévèrement avec un cursus scolaire assez chargé. Nous devions aussi avoir une bonne éducation religieuse à l’École Coranique du palais. Je tiens à ce que mon fils reçoive les même bases ». Confiait le roi Mohammed VI en 2004 à Paris Match. Quant à la vision et la mise en perspective de cette formation, le Souverain précisait alors : « Je ne souhaiterais pas qu’il soit façonné à mon image, mais qu’il se forge sa propre personnalité. Mon père aimait à dire en parlant de moi : lui c’est lui, moi c’est moi. Le style c’est l’homme »

Comme tous les autres membres de la famille royale, le prince Moulay El Hassan fréquente le fameux collège royal de Rabat, tout comme son père ou encore son oncle, le prince Moulay Rachid, avant lui. Une institution a vu passer sur ses bancs et a formé tous ceux qui font le Maroc d’aujourd’hui. 

 

/

Lors de sa première sortie publique, le 15 février 2004, il nest alors âgé que de huit mois et assiste dans les bras de son père à la réception de l’équipe marocaine de football, finaliste de la CAN 2004 en Tunisie. En novembre 2005, il est présent à Rabat pour le cinquantenaire de l’indépendance du royaume, entouré de tous les membres de la famille royale qui se laissent joyeusement photographier à ses côtés. En 2008, sagement accoudé au fauteuil de son père, le prince héritier Moulay El Hassan assiste à sa première audience officielle, lors de la promotion de Moulay Taïeb Cherkaoui, Premier président de la cour suprême. S’en suivent alors des visites officielles, de prestigieuses inaugurations ou encore d’importantes nominations. Depuis quelques années, ses apparitions sont de plus en plus fréquentes. Avec ou sans la présence de son père, ses nombreuses activités le préparent jour après jour à son avenir, avec des premières missions officielles qui façonnent le futur chef de l'État. Le roi Mohammed VI, lui-même, n’avait-il pas représenté son père aux funérailles du président français Georges Pompidou, alors qu’il n’avait tout juste que 11 ans ?

Crédit photo: Paris Match / AFP / Getty Images

Articles associés

Recommandé pour vous