Mode

Saint Laurent renoue avec ses grandes années

Plus que jamais dans son élément, Anthony Vaccarello célèbre l’esprit de la maison Saint Laurent, période XXe siècle.
Reading time 2 minutes

Au sortir du dernier défilé femme Saint Laurent il y a deux mois, le public s’accordait, enfin, sur le fait que son directeur artistique Anthony Vaccarello avait su tirer parti du meilleur de l’esprit de la maison. L’extraordinaire héritage du siècle dernier laissé par Yves Saint Laurent, notamment celui des “late seventies”, reprenait vie de façon contemporaine, repensé pour une clientèle dont le jeune âge ne lui a pas permis de le connaître, mais dont elle connaît beaucoup de codes, ne serait-ce que de façon subliminale. Ce fameux “Hippie Glam” de la période Marrakech, que l’on retrouve également chez l’homme d’Anthony Vaccarello, et tout particulièrement pour la saison printemps-été à venir.

Présentée en juin 2019 à Los Angeles, ville que le créateur considère comme “le nouveau Marrakech” – plus précisément à Malibu sur la plage de Paradise Cove au soleil couchant –, la collection a l’attitude bohème d’artistes au style iconique, à mi-chemin entre Mick Jagger et Serge Gainsbourg. Et si sa délicatesse ultra-sensible éloigne l’homme Saint Laurent nouvelle génération du rock sombre auquel les avait jusqu’à présent habitués Anthony Vaccarello, on retiendra toutefois l’intemporalité d’une valeur aussi sûre que le trench-coat, à la perfection ici hautement désirable.

www.ysl.com

SAINT LAURENT I MEN'S SPRING SUMMER 20 SHOW

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous