MONTRES & BIJOUX

Clash, la collection pointue de Cartier

Cartier enfonce le clou avec Clash, sa nouvelle signature joaillière qui revisite le clou de Paris et l’héritage de la maison avec une modernité déconcertante. Comment réinventer son propre langage ? Leçon de style.
Reading time 4 minutes

Clash de Cartier, un bijou qui milite dans le même temps pour le classicisme des formes et la nécessité́ de s’en affranchir, l’épure des lignes et l’excès d’énergie, l’esprit de sérieux et le sens du décalage.

Clash de Cartier secoue l’héritage esthétique de la Maison : picots, boules, clous carrés. Fusionnés, ils composent un maillage cranté et singulier qui dessine la nouvelle signature joaillière de Cartier imaginée par les studios de création.

Clash de Cartier, c’est le bijou d’un équilibriste du chic qui mixe les codes de l’aristocratie et donne un coup de griffe au protocole, la tradition et la liberté́. Deux attitudes, un clash.

Un bijou à deux visages

Bijoux pointus ? Oui mais doux au toucher. Géométriques ? Oui, mais généreux et féminins. Mécaniques ? Oui, car toutes les pièces sont assemblées mais libres de mouvement.

Clash de Cartier est  fixe mais mobile. Tout réside dans l’opposition : d’un côté́, la rondeur, contours doux, lumineux, féminins de l’autre, la tension, trame tendue, serrée, nerveuse.

 

/

Bijou libre mais de très bonne famille

Volume, relief, cercles, carrés, Clash de Cartier possède un sens inné́ des proportions. Issu du plus pur style Cartier, il en perpétue l’approche géométrique entrée dans la grammaire de la Maison dés les années 1930.

Classique alors ? Non ! Plutôt néo-classique, singulier, unisexe, fantasque.

Lumière,  fluidité́, vibration, Clash de Cartier fracture la rigueur architecturale des formes. Les picots sont maintenus mais libres. Subtil, ce mouvement permet à la lumière de se faufiler, à la douceur d’alléger la matière.

L’or est rose 4N, les bagues peuvent s’emboiter, se superposer, dans toutes les versions. Masculin-féminin, zéro préjugé́.

/

Grande simplicité́ mais  approche complexe

Lignes pures, maillons strictes, le dessin de Clash de Cartier a son revers technique, son envers artisanal d’une grande complexité́.

Comment relier les picots l’un à l’autre sans les immobiliser ? Une construction ingénieuse d’élément sarticulés montés et polis dont les ateliers de joaillerie ont élaboré́ entièrement le mécanisme.

Chaque étape nécessite un nouveau savoir-faire, un outillage adapté. Tout est calibré au millimètre près pour aimanter les forces, clipper les picots.

Bombés et suiffés, les clous carrés de Clash de Cartier font l’objet de plusieurs interventions pour atteindre une finition poli vif.

Une approche technique sublimée par le supplément joaillier de Cartier qui sophistique l’intérieur de chaque bijou d’un feston délicat pour le confort du porter.

/

Disponible en tout or, sertie, or blanc prochainement, et or et corail, la collection se compose de colliers, bracelets différents formats, bagues aux épaisseurs variés, petites ou moyennes créoles. Une invitation au stacking, tant la finesse des créations donnent envie de superposer bagues et bracelets, qui se répondent, s’emboîtent, jouent. Toutes ces pièces à l’aura rock et pourtant minimalistes, sont désormais disponibles chez Cartier à Casablanca. Découvrez dans notre numéro de mai, les coulisses de la création de cette collection à travers un entretien avec Pierre Rainero, Directeur Image, Style &Héritage de la Maison.

Cartier Casablanca, Place des Nations Unies

Boulevard Moulay Hassan I

Tél. :  +212 5 22 4312 12

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous