Horlogerie

Voici la nouvelle “Baignoire” de Cartier

Montre des initiées par excellence, elle revient sur le devant de la scène pour séduire une nouvelle génération d’esthètes sensibles à l’élégance discrète et toute parisienne de cette référence culte.
Reading time 2 minutes
Photographie Cécilia Poupon

Le mythe

Aux toutes premières heures du style Art déco, alors que l’on ne jure encore que par les circonvolutions foisonnantes de l’Art nouveau, Louis Cartier et Charles Jacqueau interrogent la forme et imaginent des jeux de volumes s’approchant des chimères de l’abstraction pure. Dès 1912, l’ovale imprime alors sa fascinante conjugaison de douceur et de rigueur dans le registre formel de la maison.

Les muses

En 1958, la montre-bracelet ovale incurvée figure déjà parmi les grands classiques de Cartier, au même titre que les modèles “Tank” et “Santos”. Les variations créatives sont nombreuses. En 1973, elle hérite de son nom définitif et brille aux poignets des Parisiennes de légende : Catherine Deneuve et Jeanne Moreau, pour ne citer qu’elles. Le cénacle du chic se l’approprie; c’est en quelque sorte la montre de celles “qui savent”.

La renaissance

Depuis quelques années, la maison a repris en main ses classiques horlogers pour mieux mettre en avant ce qui a fait sa renommée : les montres de forme. Retravaillée par le studio de création de Cartier, la nouvelle montre “Baignoire” retrouve l’énergie du modèle originel de 1958. Le bracelet est plus étroit, les chiffres romains ont été redessinés sur un fond sablé argenté, le fond s’intègre désormais parfaitement au volume de la boîte, mais l’allure et la présence sont, quant à elles, inchangées. Une signature intemporelle dédiée à la beauté du geste.

1573205964310661 1571048618799374 of1038 066 1

Montre “Baignoire” en or jaune, Bracelet en alligator, Mouvement à quartz, Cartier.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous