Food

Découvrez 7 aliments qui accélèrent le processus du vieillissement cutané

Voici les principaux aliments à éviter – ainsi que certaines mauvaises habitudes – pour prévenir le vieillissement de la peau et l’apparition des signes de l’âge.
Reading time 9 minutes

Il existe deux principaux responsables de l'accélération du processus de vieillissement cutané: l'exposition au soleil et les produits de glycation avancés ou AGE (Advanced Glycation End-Products). Selon le Dr BeatrizLassance, spécialisée en chirurgie plastique à São Paulo,  les AGE se forment lorsque la molécule de glucose (sucre) réagit avec les protéines du corps. Cela génère une glycation qui, ajoutée à l'excès de radicaux libres produit par une mauvaise alimentation et d'autres habitudes tels que le tabagisme et la privation de sommeil, entraîne un stress oxydatif dans le corps qui endommage l'ADN des cellules.

 

Les conséquences de ce stress oxydatif ? Moins d'activité cellulaire, moins de production de collagène et de fibres élastiques, moins d'activité des cellules de défense et moins de pouvoir de guérison. Et l'apparition de rides, de taches et d'affaissement cutané.

Une mauvaise alimentation inclutles gâteaux, tartes, bonbons, pâtes et aliments frits, surtout lorsqu’ils sont consommés excessivement,en particulier le sucre. De plus, selon le chirurgien plasticien, nous devrions également inclure dans notre alimentation des aliments anti-radicaux libres et faire de l'exercice, afin de stimuler notre système antioxydant endogène pour lutter contre les radicaux libres. Voici la liste des principaux aliments responsables du vieillissement cutané:

Le sucre

 

 

L'excès de sucre dans les bonbons et les gâteaux contribue à la formation d'AGE nocifs pour le collagène, mais il est également impliqué dans des processus inflammatoires, comme l'acné. En plus d'adapter le palais en consommant moins de sucre, il est possible dans de nombreuses recettes de remplacer cet ingrédient par des fruits ou du miel, sources de vitamines, ou d’opter pour des versions plus “light”, comme le sucre démerara ou un édulcorant au xylitol - en évitant également les excès.

Les frites

 

Leur goût mis à part, les aliments préparés à haute température et à faible taux d’humidité provoquent la réaction de glycation, avec la formation d'AGE, en plus d'augmenter la production de radicaux libres qui peuvent causer des dommages cellulaires à la peau. “L'exposition aux radicaux libres accélère le processus de vieillissement. L'interconnexion affecte les molécules d'ADN et peut affaiblir l'élasticité de la peau”, explique le médecin.

L'excès de graisses dans l'huile peut également des dommages corporels. De plus, en ce qui concerneles frites, ils ne faut pas oublier qu’elles sont souvent copieusement salées, et l'excès de sodium peut une déshydratation des tissus cutanés et rendre la peau encore plus sujette aux rides. Une bonne option est de remplacer les frites par des chips de patates douces, naturellement sucrées, et cuites au four.

Le pain

 

Le pain et les viennoiseries français sont des exemples d'aliments contenant de la farine blanche, un glucide à indice glycémique élevé. En plus d'être impliqué dans le processus de glycation, son excès peut provoquer une inflammation dans l'organisme en augmentant fortement la production de radicaux libres. Une alternative consiste à miser sur lespains complets entières ou à grains, qui sont par ailleurs d'excellentes sources de fibres, et se diffusent plus lentement dans le sang.

La margarine

Si vous avez dit adieu au pain, mais que vous avez encore de la margarine, sachez qu'elle est riche en graisses hydrogénées en plus des nombreux additifs chimiques qui rendent la peau plus vulnérable aux rayons ultraviolets, particulièrement néfaste pour le collagène et l'élastine, les protéines de soutien de la peau. .

Pour cuisiner, l'huile d'olive et même l'avocat peuvent s’avérer de bonnes alternatives. Pour tartinerune tranche de pain, on peut miser sur la crème de sésame (tahini), qui constitue une bonne source de protéines et de fibres.

Les viandes transformées

Les saucisses, le pepperoni, le bacon et la charcuterie de manière générale sont des exemples de viandes transformées qui peuvent être nocives pour la peau. “Ces viandes sont riches en sodium et en graisses saturées, qui peuvent déshydrater la peau et affaiblir le collagène, provoquant une inflammation”,précise le docteur Lassance.

Ce type de protéine peut être remplacé par des œufs et du poulet ou des protéines végétales comme les haricots secs, les pois chiches et autres légumineuses.

Les jus industrialisés

 

Les jus en brick, de manière générale, en général, contiennent un excès de sucre et de sodium, une combinaison dangereuse pour accentuer les dommages de la déshydratation cutanée et de l'affaiblissement du collagène. Dans la mesure du possible,  en remplacement, l'idéal est de consommer les fruits entiers, qui contient des glucides et des fibres.

L’alcool

Certes, l'alcool n’est pas un aliment, mais il accompagne souvent un bon repas. A ce titre, il faut savoir qu’il peut causer de nombreux problèmes au niveau de la peau, notamment des rougeurs, des gonflements, une perte de collagène et des rides. “L'alcool neutralise les nutriments, affaiblit le taux d’hydratation et de vitamine A, avec pour conséquences un impact direct sur la formation de rides.”

“La vitamine A est particulièrement importante dans la production de nouvelles cellules et de collagène, garantes d’une peau élastique et exempte de rides”, explique le médecin. Son conseil ?  Rester hydraté et consommer de l’alcool avec discernement et modération, comme le vin rouge, riche en resvératrol, une puissant molécule anti-âge. “Cette molécule présente plusieurs avantages pour la santé en raison de son action antioxydante, qui lutte contre le vieillissement. De plus, le resvératrol est capable d'activer la sirtuine-1, une protéine qui agit pour augmenter la longévité cellulaire”, précise-t-elle.

À savoir que la consommation d'alcool ne doit être envisagée que par des personnes capables de métaboliser ce dernier. Autant dire que les bienfaits du vin rouge ne sont pas favorables à tout le monde.

Selon le médecin, éviter un excès de ces aliments est une habitude à prendre le plus tôt possible afin d'éviter que les problèmes de peau n'apparaissent prématurément. Elle conseille également de  toujours un médecin ou un nutritionniste pour ajuster son alimentation.

 

 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous