Hommes

Mohamed Ali Gasmi : Le créateur “Proudly Maghrebian”

À tout justes 26 ans, Mohamed Ali Gasmi nous propose de découvrir sa marque éponyme. Au menu, des créations 100% genderless où la fluidité des coupes se mêle parfaitement à un symbolisme fort. Entretien
Reading time 4 minutes

Né en Allemagne de parents tunisiens, Mohamed Ali grandit bercé par le métissage culturel. Passionné par la mode depuis son plus jeune âge, le créateur a rapidement attiré le regard de maisons de haute couture, dont Rad Hourani, Y/Project et Haider Ackermann pour lesquels il a eu l’occasion de travailler.

1577442092579739 ali gasmi new co 2

ALI by Mohamed Ali Gasmi : La disruption du genre

Lancé en octobre 2018, ALI by Mohamed Ali Gasmi sublime la culture nord africaine grâce à des collections au symbolisme orientale fort et au raffinement occidental. Un entre-deux qui confère à chacune de ses pièces un style unique, situé entre héritage et modernisme.

Pourquoi as-tu voulu devenir créateur de mode ?

Durant mon adolescence j’étais une personne très réservée et j’ai longtemps été brutalisé à l’école. Un jour ma grand-mère m’a emmené dans une friperie où j’ai acheté mon premier jeans Levis. Du jour au lendemain, mes camarades de classe m’ont respecté. C’est à ce moment là que je me suis rendu compte à quel point la mode influençait le monde. J’ai crée ALI by Mohamed Ali Gasmi pour en quelques sorte remercier la mode de m’avoir sauvé.

En quoi la culture maghrébine t'inspire t’elle ?

Avec mes parents nous avions l’habitude de voyager tous les ans en Tunisie. En grandissant je me suis rendu compte que quelque chose me manquait. C’était mon héritage culturel.

Je me suis questionné : Qui suis-je ? D’où est-ce que je viens ? J’ai commencé à voyager de plus en plus en Tunisie mais aussi au Maroc. Ces voyages m’ont permis de me retrouver, mais aussi d’en savoir un peu plus sur nos traditions et le style vestimentaire maghrébin.

Sur quoi travailles-tu actuellement ?

Je travaille sur une nouvelle collection qui sera principalement composée de drapés. Mon inspiration émane surtout de mes rêves et de mon héritage culturel.

En 3 mots : comment définis-tu tes collections ?

Intemporelles, modernes et unisexes

Quel message souhaites-tu transmettre à travers ta marque ?

Je souhaite être l’ambassadeur d’un métissage culturel entre l’occident et le Maghreb. L’objectif de ma marque est de pousser les gens à penser différemment.

Pourquoi n’utilises-tu que du noir dans tes créations ?

Un jour Alaïa a dit “For me Black is a very happy colour“.

Je suis totalement d’accord avec cela ! Le noir est intemporel moderne et unisexe. C’est une couleur qui va à tout le monde. Quand je porte du noir je me sens fort et prêt à affronter le monde.

Travailler avec plusieurs maisons de haute couture a t’il influencé le style de tes créations ?

Totalement ! Quand je suis arrivé pour la première fois à Paris, j’étais ce jeune garçon qui rêvait de devenir directeur artistique de Balmain. Travailler pour des maisons de haute couture m’a poussé à toujours repousser mes limites et à devenir un véritable perfectionniste.

/

Mannequin : Lara Laquiz

Photographe : Ismaël Bazri

Articles associés

Recommandé pour vous