Femmes

Rencontre avec Caroline Scheufele, directrice artistique de Chopard

Co-présidente et directrice artistique de Chopard, Caroline Scheufele a commencé à travailler à l’âge de 19 ans pour la maison fondée en 1860 et rachetée par ses parents en 1963.
Reading time 3 minutes

L’Officiel : Quelles sont vos sources d’inspiration?

Caroline Scheufele : Les voyages, les rencontres, l’art, les différentes cultures, mais la plus importante, c’est mon jardin. Je suis aussi une grande admiratrice de la haute couture qui est animée par la même recherche de perfection et de beauté que la haute joaillerie. C’est pour ça que j’aime beaucoup collaborer avec Giambattista Valli et créer des bijoux pour ses splendides défilés de mode.

L’histoire de Chopard est aussi inextricablement liée au monde du cinéma et en particulier au Festival de Cannes…

Le cinéma est ma passion depuis toujours, et nous sommes en effet partenaires officiels du Festival depuis 1998. Nous sommes également partenaires officiels du nouveau James Bond, No Time to Die. Dans le film, Ana de Armas, la James Bond girl de service, porte nos bijoux. Son personnage, déterminé, courageux, m’a poussée à concevoir une nouvelle collection capsule, Golden Hearts. En revanche, c’est la passion de mon père et de mon frère pour les voitures anciennes qui nous a amenés à sponsoriser la course Mille Miglia depuis 1988.

L’engagement pionnier avec lequel vous avez transformé Chopard en une marque responsable a fortement incité au changement qui se produit dans le monde de la joaillerie…

Tout a commencé aux Oscars 2012 quand j’ai rencontré Livia Firth, fondatrice d’Eco Age, qui m’a demandé d’où provenait notre or. Je lui ai répondu : “d’une banque suisse”, mais la question avait des implications beaucoup plus profondes. Lorsque vous prenez conscience que des millions d’hommes, de femmes et d’enfants extraient de l’or souvent sans aucun respect des règles de sécurité et sans recevoir un salaire décent, vous vous rendez compte qu’il est temps de faire quelque chose. J’ai décidé de changer non seulement la méthode de production de Chopard, mais aussi celle du secteur tout entier. L’année suivante, nous avons lancé le projet “Voyage vers un luxe responsable”. Au début, il a été très difficile de convaincre toutes les personnes concernées de changer leurs habitudes de travail et de sortir de leur zone de confort, mais des années plus tard, je suis heureuse de constater que nous avons changé, ainsi que de nombreuses autres marques. Même les banques suisses ont pris des mesures dans ce sens. En juillet 2018, nous avons atteint notre objectif d’utiliser de l’or 100 % éthique pour tous nos bijoux et montres, en modifiant radicalement notre chaîne d’approvisionnement.

1599124753616994 home image.4797028

Propos recueillis par Fabia Di Drusco

Traduction Hélène Guillon

Tags

chopard
directrice
caroline
scheufele

Articles associés

Recommandé pour vous